La Norvège, les baleines et le Sahara | www.le360.ma

ع
Fouad Laroui
© Copyright : DR

La Norvège, les baleines et le Sahara

Par Fouad Laroui le 02/01/2019 à 12h00

Nous, nos Sahraouis, nous les appelons nos frères. Vous, les baleines, vous les tuez.

aA

Le Japon vient d’annoncer qu’il allait reprendre cette sagouinerie qu’est la chasse à la baleine. A cette occasion, beaucoup ont appris avec stupeur que la Norvège est l’un des trois pays qui s’adonnent sans vergogne au massacre des baleines -le troisième larron étant l’Islande. Tous les autres pays du monde, même les États-Unis de l’ignoble Trump, même la Russie de Poutine le Terrible, même la Chine insondable, ont décidé qu’il était déshonorant de s’en prendre à ces placides géants des mers, qui sont des mammifères comme nous.

 

Je n’ai jamais trop fait attention à cette lubie des Norvégiens, jusqu’à récemment, quand je l’ai mise en balance avec leur acharnement à nous pourrir la vie avec l’affaire du Sahara.

 

Au temps de ma jeunesse folle, j’ai passé quelque temps à Trondheim, où l’on trouve une cathédrale médiévale majestueuse -la plus au Nord des cathédrales. Je garde le souvenir d’un peuple paisible et civilisé. Dans la maison où je logeais, on ne fermait rien à clé, même pas le portail de l’entrée. A quoi bon? Il n’y avait pas de délinquance, ni de crime, à ces quelques encablures du cercle polaire. Oui, décidément, la Norvège était une manière de Paradis -c’est d’ailleurs ce que m’avait affirmé un jeune Marocain rencontré sur un marché d’Oslo, où il vendait des ceintures et des portefeuilles en cuir:
- Wa haqq’ Allah, khouya, hadi jenna, jenna!

 

Alors pourquoi tant de haine déferle-t-elle sur nous autres Marocains, de cet Eden de Vikings pacifiés par Luther, la prospérité et le pétrole? Ils ne cessent de nous faire la leçon. Je ne peux rencontrer un Magnus ou une Ingrid sans qu’ils ne pointent l’index sur ma petite personne et ne me chantent pouilles du désert.

 

Le Sahara!

 

Ho, bonhommes de neige, et les baleines?

 

Pas du tout encombrés par la moindre connaissance des faits -savent-ils que les plus prestigieuses dynasties qui ont régné sur nous venaient du Sud? Savent-ils que le Sahara marocain ne représente que 4% de l'étendue du plus grand désert du monde? Que ne réclament-ils l'indépendance des saharas algériens, maliens, nigériens, tunisiens, libyens, tchadiens, égyptiens? -ils s’occupent d’une affaire qui ne les regarde ni de près ni de loin et à laquelle ils n’entravent que pouic.

 

Le Sahara!

 

Ho, crieurs de Munch, et les baleines?

 

Nous, les Sahraouis, nos Sahraouis, nous les appelons nos frères, ils sont chez eux à Fès, à Marrakech, à Rabat ou à Tanger, nous ne voulons que leur bonheur.

 

Vous, les baleines, vous les tuez. Sauvagement. A coups de harpons.

 

Et c’est nous, les méchants, les pelés, les galeux? C’est nous qu’il faut dénoncer, boycotter, harceler?

 

Comment dit-on, en norvégien: “C’est ton visage ou c’est ta nuque que tu me montres là, hypocrite?”

 

Qu’on me permette une suggestion à l’usage de nos valeureux diplomates. Chaque fois que vous aurez un rendez-vous avec un sujet du roi Harald V, fût-il le premier ministre, arborez au revers de votre veste un pin’s représentant une mignonne petite baleine. Et quand l’hurluberlu exigera de parler du Sahara, passez un doigt nonchalant sur le pin’s -tout en imitant en sourdine le cri mélancolique de la baleine…