Discours royal: le développement du Sahara passe aussi par l'art et la culture | www.le360.ma

ع
Le roi Mohammed VI
© Copyright : DR

Discours royal: le développement du Sahara passe aussi par l'art et la culture

Par Qods Chabaa le 06/11/2017 à 22h50

Le modèle de développement dans les provinces du Sud n'est pas uniquement basé sur les projets économiques. La culture et le patrimoine hassanis sont au cœur du processus.

aA

À l’occasion de la commémoration du 42e anniversaire de la Marche Verte, le roi Mohammed VI a bien précisé que le modèle de développement dans le Sud ne devait pas être ramené à sa seule dimension économique. «Il s’agit d’un projet de société cohérent qui a pour ambition de favoriser l’épanouissement de l’individu marocain, de préserver sa dignité et de le placer au cœur du processus de développement», a déclaré le souverain.

 


Ce projet accorde une place particulière à la sauvegarde du patrimoine culturel et civilisationnel sahraoui ô combien diversifié. Le patrimoine culturel sahraoui s’illustre non seulement dans la musique, mais aussi dans la poésie, les arts plastiques, la littérature et le cinéma. «Voilà pourquoi nous veillons à prendre soin de la culture hassanie en favorisant sa promotion grâce à des structures et des services culturels mis en place à cet effet, en encourageant les initiatives et les manifestations artistiques qui contribuent à son rayonnement et en rendant hommage aux artistes, aux intellectuels et aux créateurs qui en sont les vecteurs», peut-on lire dans le texte du discours du roi Mohammed VI, prononcé ce lundi 6 novembre.

 


Et pour prendre soin de la culture hassanie, une stratégie a été déployée depuis plusieurs années déjà. L’aide à la production culturelle intègre en effet la culture hassanie.

 

Le processus est déjà en place et plusieurs artistes hassanis bénéficient de l'aide à la musique. Et le Sahara marocain regorge d’artistes talentueux. Il nous suffira de citer le célèbre groupe Doueh qui s’est dernièrement allié à un groupe français Cheveu dans une création musicale qui a donné naissance à un bel album. Aujourd’hui Doueh et Cheveu se font connaître à l’international et ont participé à la fête de l’Humanité à Paris.

 

Le patrimoine culturel hassani est un levier important pour le développement des provinces du Sud. Le moussem de Tan Tan en a fait d’ailleurs son thème en 2013 après avoir été proclamé en 2005 chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité. 

 

Le patrimoine hassani est au demeurant une source de fierté pour tous les Marocains, comme l'a rappelé le roi Mohammed VI. «La volonté de prendre soin du patrimoine culturel n’est en aucune manière une façon d’instiller le fanatisme ou de favoriser le repli sur soi. Ce n’est nullement une incitation à l’extrémisme ou au séparatisme. C’est bien plutôt une manière d’exprimer notre fierté d’une identité nationale plurielle, diverse, qui se déploie pleinement dans le cadre du Maroc uni des régions».

 

 

 

Vos réactions