Festival de Saïdia "Cinéma sans frontières": le film égyptien "Al Asleyeen" remporte le Grand Prix | www.le360.ma

ع
saidia
© Copyright : DR

Festival de Saïdia "Cinéma sans frontières": le film égyptien "Al Asleyeen" remporte le Grand Prix

Par Le360 (avec MAP) le 02/09/2018 à 11h09

Le film égyptien "Al Asleyeen’’ de son réalisateur Marouane Hamed a remporté le Grand Prix (Perle Bleue) du festival du cinéma de Saïdia "Cinéma sans frontières" qui a pris fin, samedi dans la soirée, dans une ambiance festive et conviviale.

aA

Outre la remise des prix, la cérémonie de clôture de la 4ème édition du festival (29 août- 1er septembre) qui a eu lieu en plein air à la Marina de Saïdia a été marquée par le vibrant hommage rendu au réalisateur Hakim Noury et à la comédienne Fadhila Benmoussa.

 

Pour les organisateurs, cet hommage est une reconnaissance du riche parcours artistique de ces deux grands noms du cinéma marocain et de leur apport considérable au 7è art au niveau national.

 

Les artistes honorés ont, à cette occasion, exprimé leur joie et leur fierté de cette initiative, tout en poursuivant que ce geste manifesté à leur égard ne pourra que les inciter à persévérer davantage dans ce domaine.

 

Ils ont de même mis l’accent sur la programmation de ce festival qui a soufflé sa 4è bougie et qui rapproche le cinéma des habitants et festivaliers de la perle bleue, et sur la qualité des films qui étaient en compétition lors de cette édition, estimant que cette manifestation culturelle qui ne cesse de gagner en notoriété mérite d’être encouragée.

 

Au total, quatorze films dont sept longs métrages étaient en lice pour s'adjuger l'un des prix de ce festival, notamment le Grand prix '’Perle Bleue’’ qui est revenu cette année au film égyptien "Al Asleyeen" de Marouane Hamed.

 

Les prix du jury et de la meilleure réalisation sont revenus respectivement au long métrage "Lahnech" de Driss Lamrini (Maroc) et au film "Hayat" de Raouf Sebbahi (Maroc) qui a gagné aussi le prix du meilleur scénario.

 

Le jury de cette édition a remis à Aziz Dadas le prix de meilleur acteur pour son rôle dans le film "Lahnech" de Driss Lamrini, et à la comédienne Fadhila Benmoussa le prix de meilleure actrice pour son interprétation dans "Fadma" d’Ahmed Maanouni.

 

En ce qui concerne les courts métrages, c’est le film "Cargo" de Karim Rahbani (Liban) qui a raflé le prix de "l’Orange", alors que le prix de la meilleure réalisation est revenu au film "Assia" de Malika Zaïri (Marocaine installée en France).

 

Le jury, présidé par le réalisateur hollandais René Goossens, a décerné le prix du meilleur scénario à "Champs de bataille" de son réalisateur algérien Anouar Smaine. Initié par l'Association Al Amal pour la cohabitation et le développement, ce festival avait pour objectif principal de rapprocher le cinéma du grand public au moment où la ville de Saïdia ne compte aucune salle de cinéma et ce, à travers notamment, des projections en plein air de films marocains et étrangers.

 

Cet événement artistique vise aussi à promouvoir la culture cinématographique dans la région de l'Oriental, en particulier à Saïdia, et à contribuer au rayonnement touristique de cette destination et à la promotion de la culture de tolérance et de cohabitation.

 

Le Festival "Cinéma sans frontières", dont le programme a comporté également des rencontres-débat sur ''L'image de la femme dans le cinéma'', ''le récit et le cinéma'' et ''l'image de l'immigré dans le cinéma'', est organisé avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère chargé des marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, du Centre cinématographique marocain (CCM), de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger, de la province de Berkane, de la Société de Développement de Saïdia (SDS) et du Conseil régional du tourisme.