Grand Théâtre de Casablanca: le flou artistique | www.le360.ma

ع
grand théâtre casablanca
© Copyright : DR

Grand Théâtre de Casablanca: le flou artistique

Par Qods Chabaa le 29/05/2018 à 14h41 (mise à jour le 29/05/2018 à 15h27)

Le Grand Théâtre de Casablanca sera livré en juin 2018. Casa Aménagement remettra les clefs à la ville, et l'ouverture de cet espace est prévue en septembre. Cependant, on ne connaît toujours pas le nom du gestionnaire de ce bijou architectural. Le flou, encore et toujours...

aA

Le chantier du Grand Théâtre de Casablanca est en phase terminale. Le tandem Christian De Portzamparc et Rachid Andaloussi, les architectes du projet, sont en plein dans les finitions.

 

Le bâtiment prend forme et les passants peuvent remarquer que le Grand Théâtre de Casablanca est presque prêt. Information confirmée auprès de l’architecte Rachid Andaloussi. «La fin de chantier avance à grands pas et nous sommes au stade des finitions», affirme-t-il à le360.

 

Alarmant. Grand Théâtre de Casablanca: l’heure de toutes les hésitations

 

Il y a trois mois, et plus précisément en mars dernier, Driss Moulay Rachid, le directeur de Casa Aménagement, maître d’ouvrage délégué, avait annoncé la livraison du Théâtre pour juin 2018 et l’inauguration, pour septembre.

 

Jusque-là, tout va bien. Mais voilà, un vrai problème surgit. Aucune information ne filtre sur le spectacle d’ouverture, censé être un événement grandiose. Idem pour le nom de la société qui va s’occuper de la gestion du Grand Théâtre de Casablanca. Driss Moulay Rachid garde toujours le silence et se contente de déclarer que ce volet sera géré au niveau central. A comprendre par là, que la décision sera prise par le ministère de l’Intérieur qui a financé le Grand théâtre de Casablanca à hauteur de 480 millions de dirhams.

 

Les acteurs culturels de Casablanca sont inquiets et ont bien peur que cet espace, comme tant d’autres de la métropole, ne soit à son tour une autre coquille vide. «Nous n’avons aucune idée sur la programmation du théâtre. Normalement, si le théâtre ouvre en septembre, il faudrait déjà avoir le programme d’un an comme tout Grand Théâtre qui se respecte dans le monde. Or là, c’est le flou total», regrette ce président d’une association culturelle ayant préféré garder l’anonymat.

 

Le Grand Théâtre de Casablanca, dont le chantier a démarré en octobre 2014, comprend une salle de spectacles de 1800 places, une salle de théâtre de 600 places, une Salle des musiques actuelles de 300 personnes, des Petites salles de répétition, 4 Salles de réunions, des commerces, un Village d’artistes et des techniciens, en plus d’un Parking souterrain de 173 places sous la Place Mohammed V Est.