Hamid Alaoui, producteur et ami des artistes, tire sa révérence | www.le360.ma

ع
Hamid Alaoui

Hamid Alaoui et la jounaliste et animatrice Fairouz Qarouani

© Copyright : DR

Hamid Alaoui, producteur et ami des artistes, tire sa révérence

Par Qods Chabaa le 15/02/2018 à 17h28 (mise à jour le 15/02/2018 à 17h45)

Le producteur musical, Mohammed Hamid Alaoui, est décédé hier mercredi 14 février à Rabat, des suites d'une longue maladie. Fondateur de la célèbre agence d'artistes "Adwaa Al Madina", Hamid, pour les intimes, est derrière la carrière de plusieurs noms dont les frères Megri, et Latefa Raaafat.

aA

Il était l’ami de tous les chanteurs et musiciens marocains. Agent d’artistes, et producteur musical, patron d’Adwaa Al Madina, Mohammed Hamid Alaoui est décédé hier mercredi à l’âge de 60 ans. Il a été inhumé après la prière d’Al Asr au cimetière Chouhada de Rabat.

 


Ceux qui l’ont côtoyé de près, amis et proches, gardent le souvenir d’un homme affable, bon vivant. «Il était l’ami de tous les artistes. Même si sa boîte de production musicale créée à la fin des années 80 avait vu naître des artistes d’une toute autre génération, Hamid Alaoui s’intéressait aussi aux artistes de la nouvelle scène, les suivait de près», confie le journaliste mélomane Anis Hajjam. «Dernièrement, alors que j’étais à radio 2M, il était venu me parler d’un nouveau projet qu’il avait en tête et qu’il avait l’intention de concrétiser», a-t-il souligné.

 


Mohammed Hamid Alaoui a contribué à faire connaître plusieurs artistes marocains et en a aidé d'autres à briller. Parmi eux, les frères Megri, la chanteuse Latefa Raafat qu’il avait épousée, et Fatima Makdadi.

 


«Adwaa El Madina avait ses années de gloire dans les années 90 et cela a duré longtemps, jusqu'à la fin des cassettes audio et l’arrivée des CD et par la suite des nouvelles technologies», confie Kaiss Benyahia, passionné de musique et ancien directeur de communication de la Fondation Mohammed V pour la solidarité.

 

 

"Nos enfants ont du talent" est le dernier concours pour dénicher les jeunes talents qu'il avait organisé. Des enfants âgés de moins de 15 ans y ont participé et en gardent un souvenir indélébile.