"L'armée marocaine à travers l'histoire", d'Abdelhaq Lamrini, révisé et enrichi | www.le360.ma

ع
Abdelhak Lamrini

Abdelhak Lamrini entouré de Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication, et Mustapha El Ktiri, haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération.

© Copyright : Brahim Taougar - Le360

"L'armée marocaine à travers l'histoire", d'Abdelhaq Lamrini, révisé et enrichi

Par Le360 (avec MAP) le 05/02/2019 à 08h31 (mise à jour le 05/02/2019 à 11h10)

Une nouvelle édition, révisée et enrichie de l'ouvrage "L'armée marocaine à travers l'histoire", de l'historiographe du Royaume et porte-parole du Palais royal, Abdelhaq Lamrini, vient de paraître dans le cadre des publications du Palais Royal.

aA

L'ouvrage, de 661 pages de format moyen, contient un prélude du professeur Lamrini dans lequel il indique avoir pris l'engagement d'étudier cet aspect important de la glorieuse histoire du Maroc, compte tenu du fait que l'histoire de l'armée n'a pas beaucoup suscité l'intérêt des historiens.

 

L'initiative de mener des recherches sur ce sujet, encore non-exhaustives, est motivée par "la vacuité des bibliothèques marocaines en terme d'ouvrages sur l'histoire militaire marocaine", explique l'auteur, appelant les chercheurs, les historiens et les spécialistes des arts militaires à entamer des études approfondies et éprouvées sur cette question.

 

L'historiographe a formulé le vœu de voir ce livre, qui a été récompensé par le Prix du Maroc de 1968, "constituer une liaison entre le passé glorieux de notre armée et son présent harmonieux et témoigner aux soldats marocains, tant en temps de paix que de guerre, que notre principe éternel et notre devise sacrée étaient et demeurent : Dieu - la Patrie - le Roi".

La cyberguerre, nouvel enjeu de l'armée marocain

 

"L'idée de publier un livre sur l'histoire du Maroc en général et sur l'histoire de l'armée marocaine en particulier est la bienvenue et mérite le soutien et l'encouragement", écrit le Général Mohamed Amziane dans la préface de l'ouvrage, précisant que la réalisation de cette idée est un devoir sacré pour tout écrivain ou historien marocain qui ressent profondément le besoin de faire connaître l'histoire marocaine riche en événements ainsi que la contribution marocaine, de tout temps, au développement des civilisations.

 

Le Maroc a besoin d'une nouvelle réécriture de l'histoire qui diffère de celle adoptée par les historiens étrangers qui n'ont pas été équitables en omettant des faits de l'histoire du Royaume à la fois durant la période romaine et celle qui l'a précédée, a estimé le Général Amziane, notant que "si les historiens étrangers ne rendent pas justice à l'histoire, en ne transmettant fidèlement aux générations successives ses épopées de ses héros, il est du devoir des écrivains et des historiens contemporains; notamment Marocains, de rendre justice à leur pays et à leurs ancêtres."

 

L'ouvrage comprend également une introduction écrite le 1er juin 1967 par le ministre de la Défense nationale de l'époque, Mohamed Cherkaoui, dans laquelle il affirmait que Lamrini s'était chargé de révéler dans ce travail des aspects cachés ou ambigus de l'histoire de l'armée marocaine, notant que ce travail est un premier essai sérieux visant à dévoiler les faits historiques et les gloires aux citoyens.

 

Le livre traite notamment des sujets de "l'armée marocaine à l'aube de l'histoire", "l'armée marocaine sous l’État almoravide", "l'armée almoravide en Andalousie", "les réformes militaires sous le règne du monarque Hassan Ier", "La résistance des armées de libération à l'occupation française du Maroc", "L'armée marocaine après l'imposition du protectorat au Maroc" et "La protection de l'intégrité du pays et de ses frontières légitimes par les Forces Armées Royales".

 

Il s'agit également de la "Contribution de l'armée marocaine aux guerres d'Afrique et du Moyen-Orient, de certains pays européens et certaines 'îles", "Les Forces Armées Royales mènent la guerre du Sahara marocain", "Visite de Sa Majesté le Roi, Chef suprême et Chef d’État-major général des Forces Armées Royales au mur de sécurité marocain", "L'armée marocaine en 1909", " La France et la problématique militaire au Maroc" et "Les cordons sécuritaires au Sahara marocain".