Subventions: la nouvelle stratégie du ministère de la Culture | www.le360.ma

ع
laarej
© Copyright : DR

Subventions: la nouvelle stratégie du ministère de la Culture

Par Zineb El Ouilani le 31/01/2018 à 23h33

Kiosque360. Le ministère de la Culture a posé de nouveaux critères pour l’obtention de la carte d’artiste et pris de nouvelles mesures en relation avec l’octroi des subventions destinées au théâtre, à la musique et au livre. Les détails.

aA

Epinglé par la Cour des comptes, pour l’opacité qui caractérisait l’attribution des subventions aux associations artistiques durant le mandat du ministre PPS Amine Sbihi, le département de la culture chapeauté actuellement par le haraki Mohamed Laârej a pris de nouvelles mesures pour l’octroi des subventions dans le cadre de sa vision 2017-2021. C’est ce que rapporte Assabah dans son édition de ce jeudi 1er février.

 

Selon le quotidien, ces nouvelles mesures, révélées par le ministre au Parlement, impliquent plusieurs arrêtés et décrets notamment le décret adopté en octobre 2017 déterminant les conditions et les modalités de délivrance et de retrait de la carte d’artiste et de la carte professionnelle aux techniciens et administrateurs exerçant dans le domaine artistique. Un texte complété par un arrêté ministériel définissant les informations qui doivent figurer sur les deux cartes et les documents requis pour les demander ou les renouveler. 

 

Pour ce qui est des subventions du théâtre et la musique , deux  arrêtés ministériels datant de septembre et de décembre 2017 fixent les modalités d’octroi des aides aux associations, organismes culturels et artistiques, festivals … pour un meilleur suivi et lus de contrôle, écrit Assabah.

 

Le ministre a également révélé que son département a émis un arrêté en juin 2017 pour fixer le tarif des prestations du théâtre Mohammed VI à Oujda et l’arrêté d’octobre 2017 relatif à la nomination du président et des membres de la commission de tri des pièces de théâtres nominées au Prix national de théâtre. Le troisième arrêté de cette catégorie est relatif à la nomination du président et des membres du jury du même prix.

 

Le ministre a également annoncé que le livre marocain sera subventionné selon de nouveaux critères, écrit Assabah.