Tahar Benjelloun "clashe" Eric Zemmour | www.le360.ma

ع
tahar benjelloun

Tahar Benjelloun

© Copyright : DR

Tahar Benjelloun "clashe" Eric Zemmour

Par Qods Chabaa le 21/09/2018 à 18h30

La francisation des noms français d’origine étrangère est le cadet des soucis de la population hexagonale. Tahar Benjelloun vient de faire une petite piqûre de rappel au polémiste Eric Zemmour, dans une chronique qui ne manque pas d’humour, publiée ce jour dans Le Point.

aA

Tahar Benjelloun clashe le journaliste et essayiste français Eric Zemmour. Dans une tribune qui ne manque pas d’humour publiée aujourd'hui sur le magazine Le Point, l’écrivain réagit aux propos du polémiste.

 

Ce dernier s’est attiré les foudres d’une grande majorité de naturalisés après avoir jugé que les noms d’origine étrangère sont "une insulte à la France". Tahar Benjelloun a donc malicieusement décidé de se rebaptiser François. « J’ai déjà choisi, je m’appellerai François parce qu’il est le prénom de mon meilleur ami et parce que plus français, c’est impossible » écrit-il. Et son nom de famille ? Tahar le remplace par Durant, "au risque de faire sortir son père de sa tombe", et  "pour venir donner une leçon de culture et d’histoire à Zemmour". Tahar Benjelloun rappelle en passant, n’en déplaise à cet Eric que le nom de famille Zemmour n’est pas très français non plus. Au Maroc, "ça sent Maghreb, Berbérie, Arabie", écrit Tahar Benjelloun. (On appelle, au Maroc, "Zemmouris" les habitants des régions de Khemisset et de Tiflet, Ndlr). 

Eric Zemmour, le pyromane français

 

L’écrivain démontre avec subtilité à Eric Zemmour, que les Français se moquent éperdument des prénoms de Français d’origine étrangère. Des artistes tels qu’Adjani, Debbouze, Omar Sharif et bien d’autres ont d'ailleurs bien réussi leur carrière en France, sans être obligés de changer leur nom ou prénom...

 

«C'est simple, le peuple français se moque pas mal des noms, ce qu'il veut, c'est que ces personnes aient un comportement républicain, respectant les valeurs et traditions de ce pays, l'aiment, le défendent, aient du talent et le mettent au service du grand public» explique Tahar Benjelloun avant d’ajouter que le peuple français à d’autres soucis en ce moment, et que la francisation est loin de le préoccuper.