Vidéo. SIEL 2018. Nadia Essalmi: «L'actuel directeur de la Bibliothèque nationale nous a chassés» | www.le360.ma

ع
Cover Vidéo - Nadia Essalmi: "voici pourquoi le directeur de la BNRM nous a chassé"
© Copyright : Le360

Vidéo. SIEL 2018. Nadia Essalmi: «L'actuel directeur de la Bibliothèque nationale nous a chassés»

Par Qods Chabaa et Khalil Essalak le 10/02/2018 à 11h06

Nadia Essalmi, directrice des éditions Yomad a profité de sa participation à la 24e édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL) pour exprimer toute son indignation après avoir été «chassée» de la Bibliothèque nationale.

aA

Nadia Essalmi est en colère. A l’occasion du point presse organisé par le stand France, la fondatrice des éditions Yomad n’a pas mâché ses mots. «L’actuel directeur de la Bibliothèque nationale nous a chassés. Notre manifestation Lire pour grandir est actuellement SDF», confie cette spécialiste de la littérature jeunesse. 

 

Depuis la création de cet atelier, les séances de lecture gratuites, qui réunissaient chaque dimanche plus d’une vingtaine d’enfants et de parents, se tenaient dans le hall de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc. «Du temps de Driss Khrouz, cet événement se déroulait sous de bons auspices. Mais là, depuis que le directeur par intérim a pris le relai, nous ne sommes apparemment plus les bienvenus. Le centre culturel de l’Agdal abrite provisoirement la manifestation», ajoute Nadia Essalmi dépitée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Abdellah Tahani, directeur par intérim, a justifié cette interdiction, précise l'éditrice. «Il prétend que les textes ne le protègent pas et qu’il ne peut pas organiser un tel événement à la bibliothèque, prétextant que le statut juridique de l’établissement est un obstacle», explique Nadia Essalmi.

 

L’éditrice souligne qu’elle a l’intention de rencontrer le ministre de la Culture et de la communication très prochainement afin que son activité pour la promotion de la lecture auprès des jeunes puisse réintégrer les locaux de la Bibliothèque nationale.