Automobile: le marché s'essouffle à la veille des promotions de fin d'année | www.le360.ma

ع
Automobile
© Copyright : DR

Automobile: le marché s'essouffle à la veille des promotions de fin d'année

Par Younès Tantaoui le 05/12/2017 à 15h02

Les ventes de véhicules particuliers ont enregistré une baisse de 12% durant le mois de novembre dernier comparativement à la même période de l'année dernière, confirmant un essoufflement perceptible depuis août dernier. Les habituelles promotions de fin d'année redresseront-elles la barre?

aA

Le mois de novembre a été particulièrement morose pour le secteur automobile. Les ventes des différents concessionnaires se sont inscrites en forte baisse comparativement à la même période de l’année dernière, ce qui ne remet toutefois pas en cause la possibilité pour le secteur d’inscrire un nouveau record des écoulements cette année.

 

Selon les données compilées par l’Association des importateurs de véhicules automobiles (AIVAM), les ventes des véhicules particuliers se sont limitées à 10.952 unités durant le mois de novembre, soit 12% de moins comparativement à novembre 2016. Ce chiffre porte le cumul des nouvelles immatriculations depuis le début de l’année à 133.902 véhicules particuliers, un chiffre qui ressort tout de même en hausse de 2,54% comparativement aux onze premiers mois de 2016.

 

Le secteur a donc encore des chances pour pulvériser son record des ventes de l’année dernière, marquée par la commercialisation de 142.872 véhicules particuliers. Cependant, pour y arriver, il faudrait que le mois de décembre rompe avec la tendance observée durant les trois derniers mois où les ventes sont restées cantonnées en dessous de la barre des 11.000 véhicules par mois. Pour ce faire, les habituelles promotions de fin d’année déjà lancées par les concessionnaires pourraient avoir un rôle déterminant.

 

Automobile: le record des ventes est bien franchi

 

En attendant de voir ce qu’il en sera, il y a lieu de souligner qu’à fin novembre, Dacia continue de dominer largement le marché avec une part de marché de 30% qui tient compte d’une croissance de 12% des volumes des ventes sur les onze mois. Si on y ajoute les ventes de sa consœur Renault en hausse de 31% sur la même période, le groupe affiche une part de marché de plus de 43,7%.

 

Derrière, on retrouve Ford qui, malgré une baisse de 16,26% de ses ventes, se maintient sur le podium avec une part de marché de 7,68%. Elle devance Volkswagen qui profite d'un bond de 9,81% pour se rapprocher de la marque américaine avec une part de marché de 7,4%. Hyundai complète le Top 5 du marché avec une PDM de 6,7%, tenant compte d’une hausse de 4,4% de ses ventes à fin novembre.

 

Dans le segment des véhicules utilitaires légers, le mois de novembre a connu la commercialisation de 1.056 unités, le plus faible niveau depuis juin dernier, portant le total des nouvelles immatriculations de cette année à 12.162 unités. Ce chiffre représente toutefois une croissance de plus de 25,5% comparativement à fin novembre 2016.