Automobile: rien ne va plus entre Stokvis et Fiat Chrysler | www.le360.ma

ع
Fiat Chrysler

Stokvis était un concessionnaire des marques Fiat depuis 1995.

© Copyright : DR

Automobile: rien ne va plus entre Stokvis et Fiat Chrysler

Par Younès Tantaoui le 19/12/2017 à 11h02

Le groupe Stokvis Nord Afrique (SNA) vient d'annoncer avoir été notifié de la rupture de son partenariat commercial avec Fiat Chrysler automobile Maroc à partir du 31 décembre courant. Il assure tout faire pour obtenir réparation du préjudice subi. Les détails.

aA

Se dirige-t-on vers un conflit commercial entre Stokvis Nord Afrique (SNA) et le groupe Fiat Chrysler automobile Maroc (FCAM)? Un communiqué publié par une des filiales du groupe SNA laisse en tout cas penser qu'il y a de la tension dans l’air.

 

Stokvis Automotive, jusque-là concessionnaire des marques du groupe Fiat Chrysler automobile, annonce avoir été notifié de la volonté de FCAM de mettre fin à l'accord commercial qui les lie depuis 1995, et ce dès le 31 décembre courant.

 

Sans évoquer les motivations de cette décision, le groupe SNA «estime que cette rupture brutale lui est préjudiciable du fait de l’ancienneté de cette relation, des investissements et efforts déployés (…) et des performances commerciales réalisées», peut-on lire dans un communiqué du groupe coté à la Bourse de Casablanca.

 

La même source ajoute qu’elle «entreprendra toutes les mesures propres à défendre ses intérêts et ceux de ses actionnaires et à obtenir réparation du préjudice résultant de la décision de FCAM».

 

Il faut dire que Stokvis a bien des raisons de regretter cette rupture de partenariat, vu que l’activité de ventes des marques du groupe Fiat contribue à hauteur de 330 millions de dirhams à son chiffre d’affaires. C’est d’ailleurs pourquoi le groupe annonce, en ce qui ressemble à un profit warning, que la situation actuelle aura un impact sur les réalisations de l’exercice 2018, tout en assurant de sa confiance et sa capacité «à obtenir réparation du préjudice subi et à atténuer l’impact de l’arrêt de la relation avec FCAM».

 

Affaire à suivre.