Automobile: vers la dématérialisation de l'immatriculation des véhicules | www.le360.ma

ع
boulif importateurs automobile

Le secrétaire d'Etat en charge du transport, Najib Boulif, et les réprésentants du secteur automobile.

© Copyright : DR

Automobile: vers la dématérialisation de l'immatriculation des véhicules

Par Younès Tantaoui le 15/07/2017 à 07h56

Le ministère en charge du transport, les importateurs automobiles et la société Assiaqa Card viennent de signer une convention en vue de la dématérialisation du processus d'échange des données dans le cadre de l'immatriculation des véhicules.

aA

C’est un projet dont la concrétisation était attendue par les professionnels du secteur automobile depuis quelques années déjà. Jeudi 13 juillet, le ministère en charge du transport, l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) et la société Assiaqa Card ont signé une convention de partenariat relative à la mise en place d’un procédé de saisie en ligne des dossiers d’immatriculation des véhicules et leur dématérialisation. Un nouveau système d'information intégré est ainsi adopté, permettant l’échange électronique des données avec l’ensemble des partenaires concernés.

 

«Cette convention permettra d'activer l’exploitation des dossiers d’immatriculation des véhicules et l’amélioration des services rendus aux usagers du service public », explique-t-on auprès du ministère de tutelle. Ce projet entre dans le cadre du renforcement de l’administration électronique et du recours à l’utilisation des nouvelles technologies de l’information.

 

Dans la pratique, le nouveau procédé prévoit que dès qu’un véhicule sort de chez le concessionnaire, le numéro sur la plaque minéralogique lui sera attribué définitivement. Fini donc les délais de traitement des demandes d’immatriculation qui atteignaient jusqu’à 20 jours pour les véhicules neufs, et prenaient des mois pour le numéro de série WW affiché sur la plaque. Les véhicules d’occasion bénéficieront aussi de cette procédure.

Vos réactions