Banques: l'offre digitale reste globalement classique | www.le360.ma

ع
Digital
© Copyright : DR

Banques: l'offre digitale reste globalement classique

Par Moussa Diop le 14/06/2018 à 05h42

Kiosque360. Les banques marocaines sont engagées dans un processus de digitalisation. Toutefois, plusieurs études montrent que ce processus a encore du chemin à parcourir pour répondre aux besoins de la clientèle.

aA

Depuis quelques mois, les banques marocaines sont engagées dans une course pour le lancement du paiement mobile. Il s’agit d’un nouveau service qui s’inscrit dans le processus de digitalisation des offres bancaires auquel se sont inscrites les banques marocaines, dans le sillage de l’évolution technologique des services bancaire.


Or, nous apprend L’Economiste dans sa livraison du jeudi 14 juin 2018, «l’offre digitale des banques marocaines reste assez classique». Elle se résume globalement à des services classiques comme la consultation de solde, le virement, la commande de chéquier, l’édition du RIB, etc.

Se basant sur les résultats de plusieurs études initiées par divers cabinets (Trusted Advisors, Ailancy et D-Raiting) sur la digitalisation des banques marocaines, le quotidien indique que les banques locales méconnaissent leurs clients, ce qui limite l’innovation.

 

Ainsi, selon l’étude de Trusted Advisors, «60% des cadres estiment que leurs entreprises ne connaissent pas suffisamment leurs clients, leurs comportement et leurs attentes», souligne le quotidien économique.

Par ailleurs, révèle le quotidien, l’arrivée de nouveaux acteurs, notamment les opérateurs téléphoniques, devrait contribuer à renforcer le processus de digitalisation de l’offre bancaire, pour mieux répondre aux besoins de la clientèle. Les récentes annonces de lancement d’offres mobile-paiement entrent dans ce cadre. Ces innovations sont encouragées par les nouveaux smart phones suréquipés et les demandes de services à valeur ajoutée exprimées par les jeunes consommateurs. Mais, pour développer le digital bancaire, il faut encore que la régulation suive.