Bourse: le laisser-aller des profits warning sous la loupe du Gendarme | www.le360.ma

ع
Bourse
© Copyright : DR

Bourse: le laisser-aller des profits warning sous la loupe du Gendarme

Par Fayza Senhaji le 11/03/2018 à 22h14 (mise à jour le 12/03/2018 à 00h50)

Kiosque360. Malgré une augmentation du nombre de sociétés cotées diffusant des alertes sur les résultats, les épargnants sont de moins en moins informés. C’est pourquoi le gendarme de la Bourse promet de resserrer la vis.

aA

Comme à chaque saison des publications financières des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, les regards se portent vers les émetteurs, particulièrement ceux qui omettent d’informer le public d’événements pouvant impacter leurs résultats.

Pour cette année, L’Economiste, dans son édition du lundi 12 mars, recense six alertes sur les résultats publiés par différentes sociétés cotées.

 

La publication affirme que ce nombre est déjà supérieur à celui enregistré à la même période de l’année dernière. Cependant, il reste insuffisant face à l’obligation qu’ont les sociétés cotées à communiquer sur tous les éléments pouvant impacter les prévisions de résultats communiqués préalablement au marché. Aussi, annonce L’Economiste, le gendarme de la Bourse invite-t-il l’ensemble des dirigeants de ces entreprises à prendre contact avec lui à chaque fois qu’ils auront un doute quant à la nécessité de communiquer sur un événement qui les concerne.

 

Le quotidien souligne que bien des efforts ont été déployés pour résoudre ce problème lié à l’information des épargnants, au point que plusieurs sanctions ont été prononcées au cours de ces dernières années. Cependant, ces mesures ne semblent pas convaincre les entreprises les plus réticentes à communiquer, comme en témoigne le montant dérisoire des amendes infligées.

 

C’est pourquoi le marché espère, aujourd’hui, un électrochoc en matière d’information financière. Et cela pourrait commencer par l’obligation des entreprises de communiquer régulièrement leurs résultats trimestriels.