Bourse: les étrangers doublent la mise en 2016 | www.le360.ma

العربية

Bourse: les étrangers doublent la mise en 2016

Par Imane Azmi le 13/03/2017 à 16h00

bourse
© Copyright : Le360 : Adil Gardouz

Les derniers chiffres de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), relatifs au 4e trimestre 2016 indiquent une recrudescence des investissements étrangers sur le marché financier. Quant aux sociétés nationales, elles furent moins friandes des titres financiers que l'année précédente.

aA

La place financière casablancaise a connu un fort attrait des investisseurs étrangers. Ce dynamisme s’est particulièrement intensifié durant le 4e trimestre de l’année 2016.

 

En effet, selon les derniers chiffres publiés par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), les sociétés étrangères ont doublé leur mise en termes d’investissement. Une augmentation qui en valeur s'élève à 700 millions de dirhams injectés sur le marché financier.

 

Au dernier trimestre 2016, près de 1,4 milliard de dirhams d’achats d’actions ont été enregistrés, contre plus de 723 millions de dirhams, à la même période en 2015. Une variation de cumul de 34,81%.

 

Les personnes physiques étrangères ne sont pas en reste. Durant l’année 2016, elles affichent un montant global d’investissement de plus de 123 millions de dirhams. Ce qui se traduit par une progression de 53,87%. par rapport à l’exercice de 2015. 

 

En revanche, les sociétés marocaines ne se sont pas précipitées sur le marché financier durant le dernier trimestre 2016.

 

En effet, en 2015, les opérateurs nationaux avaient réalisé plus de 17,6 milliards de dirhams d’investissement, alors qu’en 2016, ils n’enregistrent que près de 15 milliards de dirhams.

 

Cette baisse de 15,73% s’explique notamment par la faiblesse des fonds investis au dernier trimestre 2016, soit plus de 5,5 milliards de dirhams, une dévaluation de près de 4 milliards de dirhams par rapport à la même période en 2015.

 

Quant aux chiffres globaux, durant le quatrième trimestre 2016, l’AMMC souligne que «le volume global des échanges sur les deux marchés, central et blocs, a atteint 28,353 milliards de dirhams enregistrant ainsi une hausse de 30% par rapport à la même période l’année précédente».

 

Les actions restent les titres qui attirent le plus les investisseurs. C’est ainsi que ce compartiment domine le marché avec 95% du volume contre 5% pour le segment obligataire.

 

En valeur, les «actions échangées sur le marché central durant le quatrième trimestre 2016, soit 12,698 milliards de dirhams, ont progressé de 7,38% par rapport à la même période l’année précédente», précise l’AMMC.

 

Quant au marché obligataire, les échanges, durant le 4e trimestre 2016 se sont fixés à près de 1,3 milliard de dirhams, injectés par les OPCVM à hauteur de 51% et les sociétés marocaines à 49%.

Les contenus liés

Vos réactions