Boycott. Alerte sur une forte baisse des résultats des Eaux minérales d’Oulmès | www.le360.ma

ع
oulmes

L'usine d'Oulmès.

© Copyright : DR

Boycott. Alerte sur une forte baisse des résultats des Eaux minérales d’Oulmès

Par Ayoub Khattabi le 28/06/2018 à 11h09 (mise à jour le 28/06/2018 à 11h20)

Les résultats sont en berne, mais des actions ont été entreprises pour préserver l’emploi malgré le repli significatif des ventes de la marque Sidi Ali.

aA

Après Centrale Danone, c’est au tour des Eaux minérales d’Oulmès d’alerter sur ses résultats au titre du premier semestre 2018. La société détentrice de Sidi Ali, l’une des trois marques ciblées par un vaste mouvement de boycott depuis le 20 avril dernier, révèle dans un communiqué que les ventes de cette marque «ont fortement fléchi» et, par conséquent, elle s’attend à une baisse du chiffre d’affaires de son résultat net au 30 juin 2018, sans donner des indications chiffrées.

 

Boycott de Sidi Ali: première réaction des Eaux minérales d'Oulmès

 

Afin d’atténuer les impacts de cette situation, la même source affirme avoir mis en place des actions de rationalisation et d'optimisation des charges lui permettant de maintenir sa stratégie de développement et de préserver l'emploi, et ce «malgré la pression à la baisse exercée par le ralentissement de ses lignes de production Sidi Ali».