Casablanca Finance City: Said Ibrahimi dresse son bilan | www.le360.ma

ع
Said Ibrahimi CFC

Said Ibrahimi, directeur général de CFC.

© Copyright : DR

Casablanca Finance City: Said Ibrahimi dresse son bilan

Par Fayza Senhaji le 25/02/2018 à 21h02

Kiosque360. Le président de Casablanca Finance City Authority (CFCA), Said Ibrahimi, a dressé le bilan de la place financière. Il révèle que 75% des investissements du Maroc sur le continent ont été réalisés par les membres de CFC.

aA

Les sorties médiatiques du patron de Casablanca Finance City Authority (CFCA), Said Ibrahimi, sont plutôt rares. Il vient cependant d’organiser une conférence de presse pour présenter le bilan des activités de la place financière Casablanca Finance City (CFC), comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du lundi 26 février. Lors de cette rencontre, ajoute le quotidien, Said Ibrahimi a rappelé les réalisations de CFC depuis 2010, en soulignant que la place maintenait son positionnement de premier centre financier en Afrique. Il présente, pour preuve, des chiffres des plus parlants. 

 

Ainsi, à ce jour, pas moins de 144 entreprises composent la communauté de CFC. Durant la seule année 2017, plusieurs entreprises ont rejoint CFC, à l'instar de Lloyds, Allianz, Marubeni, Mercer, ou encore Sumitomo. 43% des membres de cette communauté proviennent d’Europe, 35% d’Afrique, 14% d’Amérique, 5% du Moyen-Orient et 3% d’Asie, explique le patron de CFC. Par catégorie, 35% de ces acteurs sont des prestataires de services professionnels, 30% d’entre eux représentent des sièges régionaux de multinationales, 28% des entreprises financières et 8% des holdings.


Aujourd’hui le Maroc ajoute que 74% des investissements du Maroc sur le continent ont été réalisés par les membres de la place financière casablancaise et que le montant de ces investissements a enregistré une augmentation de 80%, selon les dernières statistiques de l’Office des changes.


Said Ibrahimi a, par ailleurs, annoncé que le nouveau siège de CFC serait prêt pour fin 2018 et que les équipes de CFCA, ainsi qu’une quinzaine de sociétés, comptaient s’y installer. Aujourd’hui le Maroc précise que de la tour CFC, toujours en construction, sera desservie par les infrastructures nécessaires pour assurer un cadre agréable aux entreprises membres.