Ciments du Maroc: le rachat par Hiedelberg autorisé par le Conseil de la concurrence | www.le360.ma

ع
Ciment2

Ciments du Maroc: le rachat par Hiedelberg autorisé par le Conseil de la concurrence

Par Younès Tantaoui le 18/02/2016 à 16h28 (mise à jour le 18/02/2016 à 16h32)

La cotation de Ciments du Maroc à la Bourse de Casablanca a été suspendue cet après-midi dans l'attente de la publication d'informations importantes. Cela coïncide avec l'annonce par Hiedelberg de son obtention de l'accord des autorités de la concurrence dans plusieurs pays, dont le Maroc.

aA

Ciments du Maroc passe-t-elle enfin dans le giron de HiedelbergCement? En tout cas, le géant allemand vient de faire une sortie officielle à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels où il annonce que les autorités de la concurrence ont accordé leur autorisation au rachat de 45% d’Italcementi, maison-mère de Ciments du Maroc, dans plusieurs pays.

 

Il s’agit du Maroc, de l’Inde, du Kazakhstan et du Canada. Il ne manquerait plus que l’accord des autorités de la concurrence aux Etats-Unis et en Europe pour que l'opération se concretise officiellement.


La communication de Heidelberg va jusqu’à annoncer qu’elle se concrétisera durant ce premier semestre 2016.

 

Aujourd’hui, la cotation de Ciments du Maroc à la Bourse de Casablanca a été suspendue et, selon nos informations, un communiqué officiel devrait être publié dans la matinée de demain vendredi 19 février.