Cité Mohammed VI Tanger Tech: Othman Benjelloun répond aux sceptiques | www.le360.ma

ع
Maquette ville nouvelle Tanger Haite
© Copyright : MAP

Cité Mohammed VI Tanger Tech: Othman Benjelloun répond aux sceptiques

Par Younès Tantaoui le 11/07/2017 à 09h46 (mise à jour le 11/07/2017 à 09h58)

En réaction à la publication par un confrère d'une enquête remettant en cause le méga-projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech, Othman Benjelloun publie une déclaration où il assure "la mobilisation sans réserve" de son groupe et des autres parties prenantes pour sa réalisation.

aA

Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant qu’Othman Benjelloun, président de BMCE Bank of Africa ne réagisse à l’enquête publiée par un confrère et qui remet en cause les objectifs annoncés pour le projet de la «Cité Mohammed VI Tanger Tech».

 

Dans «une déclaration» diffusée lundi 10 juillet au soir, Othman Benjelloun insiste sur le fait que «la mise en œuvre de ce projet est en bonne voie». «Je l'affirme solennellement», a-t-il tranché.

 

Vidéo. Tanger: le roi lance le projet de la ville nouvelle pour un investissement d'un milliard de dollars

 

Il ajoute que les 2.000 ha de terrain devant abriter le projet sont identifiés et en cours de cession par l'État aux promoteurs Sino-Marocains. Ce terrain «a déjà fait l'objet de délimitation et de bornage par l’Administration marocaine», peut-on lire dans la déclaration.
Othman Benjelloun rappelle le déplacement du roi Mohammed VI, dont la cité porte le nom, à Tanger pour présider la cérémonie de lancement. Plusieurs autorités nationales et territoriales, au même titre que deux grands groupes privés, s’y trouvent engagées. Benjelloun y voit «un gage de la réussite future de sa réalisation et du sérieux garanti de sa mise en œuvre».

 

Il insiste aussi sur «la mobilisation sans réserve  du groupe BMCE Bank of Africa dans ce projet et promet d’éclairer l’opinion publique la veille de la fête du Trône, soit avant la fin du mois en cours, sur tous les aspects et modalités liés à la réalisation de ce méga-projet.

Vos réactions