Délais de paiement: le Maroc, mauvais élève | www.le360.ma

ع
Délais de paiement
© Copyright : DR

Délais de paiement: le Maroc, mauvais élève

Par Fayza Senhaji le 06/05/2018 à 23h25

Kiosque360. La situation des délais de paiement, au Maroc, est toujours aussi critique. En moyenne, ils se chiffrent à 83 jours, plaçant le Royaume dans la liste des plus mauvais élèves.

aA

Le Maroc fait partie des pays où les délais moyens de paiement sont supérieurs à la moyenne mondiale. Au moment où cette dernière s’établit à 66 jours selon la base des statistiques de l’année 2017, les délais de paiement sont, au Maroc, de 83 jours en moyenne. Dans certains secteurs, ce chiffre est nettement plus élevé.

 

Le quotidien indique que, dans des secteurs comme la technologie ou le transport, les délais de paiement dépassent largement les cent jours. Toutefois, dans certains secteurs orientés vers le consommateur comme la distribution ou l’alimentaire, ils se réduisent à 65 jours, tandis que, dans le secteur du pétrole et gaz, les délais ne sont que de 46 jours en moyenne.


Les chiffres rapportés ici par L’Économiste sont principalement tirés du baromètre d’Euler Hermes, leader mondial de l’assurance-crédit. Dans le classement mondial, le Maroc se rapproche du plus mauvais élève, à savoir la Chine, où les délais dépassent les 92 jours en moyenne, tous secteurs confondus.


Euler Hermes relève également que les délais de paiement ont atteint, de par le monde, leur plus haut niveau depuis 2007. Et ils devraient encore augmenter en 2018, en raison de la situation de l’économie mondiale.

 
Rappelons que, en 2007 et 2008, les entreprises, à travers le monde, ont eu tendance à activer les moyens de recouvrement de leurs créances en raison de la crise économique et financière. C’est ce qui avait permis une baisse du délai moyen de paiement dans certains secteurs, avant qu’il ne reparte à la hausse au fur et à mesure du rétabissement de l’économie mondiale.