Développement urbain: Tanger veut concurrencer Malaga et la Costa del Sol | www.le360.ma

ع
Marina de Tanger
© Copyright : DR

Développement urbain: Tanger veut concurrencer Malaga et la Costa del Sol

Par Ismail Benbaba le 09/10/2018 à 23h09

Kiosque360. Tanger met les bouchées doubles pour monter dans le classement des villes touristiques les mieux cotées du pourtour méditerranéen.

aA

Pour doper son potentiel touristique, la ville de Tanger ne ménage aucunement ses efforts. Grâce au programme de remise à niveau Tanger-Métropole, la capitale du détroit s’est modernisée, ces dernières années, en se dotant d’infrastructures nécessaires pour capitaliser sur la dynamique enclenchée avec le port TangerMed, l’écosystème industriel et les grands projets tels que le développement du port Tanger-Ville et la LGV (Ligne de train à grande vitesse) qui sera bientôt lancée, fait remarquer L’Economiste dans son édition de ce mercredi 10 octobre.

 

Outre les nouveaux accès de la ville et les parkings souterrains, la ville se dote également d’une cité des sports (étalée sur une soixantaine d’hectares) regroupant une multitude de terrains dédiés à diverses disciplines sportives. Notons que ce projet est adossé à la construction d’un hôtel et d’un centre commercial dédié au sport.

 

Selon le journal, ledit projet devrait être prêt avant la fin de cette année. Tanger-Métropole (2013-2017), doté d’un budget de 7,66 milliards de dirhams, a aussi permis à la ville, en termes d’organisation urbaine, de se doter d’une réserve foncière allouée à l’industrie. Le quotidien précise que cette réserve est prévue au sud de la ville et viendra compléter le réseau de zones industrielles dans la région.

 

Le journal fait aussi remarquer que la ville dispose, depuis cet été, d’une marina aux standards internationaux, ajoutant que les autorités se sont inspirées du modèle de Puerto Banus, le port sportif de la ville de Marbella sur la Costa del Sol espagnole. On note que les travaux de la première tranche de la marina ont été bouclés et inaugurés cet été. La composante résidentielle et touristique du projet devrait être lancée avant la fin de cette année, nous apprend L’Economiste.