Doing Business 2018: le Maroc 69e, l'Algérie 166e | www.le360.ma

ع
Climat des affaires
© Copyright : DR

Doing Business 2018: le Maroc 69e, l'Algérie 166e

Par Younès Tantaoui le 31/10/2017 à 13h57 (mise à jour le 31/10/2017 à 14h28)

Le Maroc a perdu une place dans le rapport Doing Business 2018, mais se hisse quand même à la troisième place de la région MENA tout en restant premier en Afrique du Nord, loin devant le voisin algérien notamment.

aA

La Banque mondiale vient de mettre en ligne la version 2018 de son rapport Doing Business. Le Maroc s’y classe 69e sur 190 pays notés, soit une place de moins que dans le rapport Doing Business 2017.

 

Avec un score de 67,91 points, le Maroc confirme tout de même que son climat des affaires reste nettement plus favorable que celui de ses voisins d’Afrique du Nord. La Tunisie se classe en effet 88e, l’Égypte 128e, tandis que notre voisin algérien n’est classé qu’au 166e rang.

 

Le royaume parvient également à se hisser au 3e rang parmi les pays du MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), derrière les Émirats arabes unis 21e et le Bahreïn 66e, et devance pour la première fois le sultanat d’Oman 71e.

 

Au niveau continental, le Maroc a maintenu sa troisième place derrière l'île Maurice (25e) et le Rwanda (41e).

 

Une première lecture des principaux indicateurs retenus par la Banque mondiale pour ce classement montre que le Maroc a tiré profit de ses performances concernant les indicateurs à caractère procédural grâce aux scores obtenus respectivement dans la création d’entreprise (17e place), le paiement des impôts (25e place), le commerce transfrontalier (65e place) et l’octroi de permis de construire (17e place). En revanche, il a été pénalisé par les indicateurs à caractère légal et réglementaire, comme le règlement de l’insolvabilité (134e rang), l’obtention de prêts (105e rang) et la protection des investisseurs minoritaires (62e rang).