Economies africaines: la diplomatie américaine présente le cancre et le bon élève | www.le360.ma

ع
Zouj Bghal

Alger continue de s'opposer à la réouverture de la frontière terrestre avec le Maroc, provoquée par l'attentat terroriste perpétré en 1994 par deux Algériens contre l'hôtel Atlas-Asni, à Marrakech. Ici, le poste frontalier Zouj Bghal.

© Copyright : dr

Economies africaines: la diplomatie américaine présente le cancre et le bon élève

Par Mar bassine le 25/07/2018 à 20h52 (mise à jour le 25/07/2018 à 20h53)

Le département d'Etat américain n'est pas du tout tendre ni avec l'Algérie, ni avec la RDC qui sont des pays à difficultés pour les investisseurs. Pendant ce temps, le Maroc est présenté comme le bon élève du continent.

aA

lire a suite de l'article sur: le360afrique.com