Energie: le scénario marocain | www.le360.ma

ع
Eoliennes
© Copyright : DR

Energie: le scénario marocain

Par Fayçal Ismaili le 05/12/2017 à 23h08

Kiosque360. Alors que le monde doit faire face à la transition énergétique, le royaume, lui, a déjà échafaudé son scénario. Les détails.

aA

Le modèle réussi du Maroc en matière d’énergies renouvelables a toujours été mis en avant. Les premiers projets solaires (Complexes Noor) et éoliens ont connu un franc succès. L’étude «Ten years of the Africa-EU Energy Patnership Status Report 2017-18 and future perspective» fait d’ailleurs référence aux importants investissements entrepris dans le Royaume. Siemens Gamesa a ainsi inauguré, en octobre 2017, la première usine de pales éoliennes dans la zone de Tanger Automobile City. D’autre part, Sound Energy, la compagnie britannique spécialisée dans l’exploration gazière, a annoncé un nouveau programme de forage, rapporte L’Economiste dans son édition du 6 décembre.

 

Le Maroc développe deux lignes hautement stratégiques, à savoir Jorf Lasfar et le gazoduc Maroc-Nigéria. La ligne reliant l’Espagne à l’Algérie et passant par le Maroc est tout aussi importante. La Tutelle lance aussi la réflexion sur le gazoduc reliant l’Espagne à l’Algérie, le contrat devant s’achever en 2021. Rabat mise sur le terminal de gaz naturel liquéfié de Jorf Lasfar pour répondre aux besoins du marché interne.

 

La stratégie nationale gazière 2015-2030 prévoit la réalisation, sur le site de Jorf Lasfar, d’un terminal gazier à partir de 2019. Le plan «Gaz to Power», qui correspond à un investissement global évalué à 4 milliards de dollars, est en cours de  mise en œuvre. Il comporte un terminal gazier, ainsi qu’une capacité additionnelle de 2.400 MW de centrales à cycles fonctionnant au gaz.