Energies renouvelables: la stratégie nationale avance au bon rythme | www.le360.ma

ع
énergie solaire
© Copyright : DR

Energies renouvelables: la stratégie nationale avance au bon rythme

Par Fayçal Ismaili le 30/04/2018 à 00h53

Kiosque360. Avant la fin de cette année, le complexe solaire intégré de Ouarzazate sera définitivement achevé. Par ailleurs, le programme Noor PV II, qui concerne plusieurs provinces du royaume, est sur les rails.

aA

La stratégie nationale des énergies renouvelables poursuit son bonhomme de chemin, rapporte Les Inspirations Eco dans son édition du 30 avril. Le quotidien indique ainsi que les chantiers avancent à bon rythme, aussi bien au niveau des centrales solaires (Noor) que du côté des projets éoliens. C’est ce qui ressort de la séance de travail dédiée jeudi 26 avril, au Palais royal de Rabat et sous la présidence du roi Mohammed VI, à l’examen de ces projets portés par Masen.

 

La rencontre s’inscrit dans le cadre du suivi périodique et régulier, par le souverain, de la mise en œuvre des différents jalons de la stratégie énergétique nationale en matière d’énergies renouvelables. Ainsi, affirme Mustapha Bakkoury, le président de Masen, les centrales Noor Ouarzazate II et Noor Ouarzazate IV seront opérationnelles dès le mois de mai 2018. La mise en service de Noor Ouarzazate III est prévue, quant à elle, pour le mois d’octobre. Ce qui permettra donc de finaliser le complexe solaire intégré de Ouarzazate, conformément aux engagements initiaux. De son côté, Noor Laâyoune et Noor Boujdour seront opérationnelles à partir de juin prochain.

 

Par ailleurs, outre le calendrier de lancement de la construction des premiers projets du programme solaire, le président de Masen a présenté le nouveau projet Noor PV II. D’une capacité de plus de 800 MW, Noor PV II se déclinera sur plusieurs provinces: Laâyoune, Boujdour, Taroudant, Kelaa des Sraghna, Khouribga, Hajeb, Guecif, Sidi bennour et Jerada. Il vient en complément des grands complexes solaires intégrés. L’objectif est d’optimiser le mix technologique national, tout en assurant un développement territorial plus élargi.

Dans une déclaration à Bloomberg, un membre de Masen avait affirmé que les appels d’offres relatifs à ces «usines solaires» seraient lancés dans quelques mois.