Energies renouvelables: l’Iresen mise 50 millions de dirhams sur la R&D en 2018 | www.le360.ma

ع
Energies renouvelables
© Copyright : DR

Energies renouvelables: l’Iresen mise 50 millions de dirhams sur la R&D en 2018

Par Ismail Benbaba le 02/10/2018 à 23h32 (mise à jour le 03/10/2018 à 08h52)

Kiosque360. L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) a dévoilé, pour l'année 2018, 20 nouveaux projets de R&D, adossés à une enveloppe de financement de 50 millions de dirhams.

aA

C’est une bonne nouvelle pour le secteur des énergies renouvelables au Maroc. En effet, l’Iresen (Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles), compte miser 50 millions de dirhams sur de nouveaux projets de recherche et développement qui viennent d’être dévoilés.

 

L’Economiste, qui s’intéresse au sujet dans son édition de ce mercredi 3 octobre, précise que ce sont 20 projets qui ont été retenus par l’Iresen, au titre de l’année 2018, en matière de développement des énergies renouvelables et technologies vertes. Ces divers projets porteront sur le développement de systèmes de gestion de l’énergie pour les bâtiments intelligents, la valorisation des déchets fibreux pour la fabrication des briques, les chargeurs bidirectionnels et sans contact pour les véhicules électriques ou encore les stations agro-photovoltaïques. Ainsi, 4 projets sont portés par des startups, ce qui constitue une première cette année, fait remarquer le journal qui ajoute que le soutien de l’Institut permettra à ces startups d’accélérer le processus de développement de leurs procédés.

 

Ces 4 projets de R&D devraient permettre de développer des produits, des procédés et des services innovants à fort potentiel de commercialisation sur le marché national et continental. Concernant les 16 autres projets sélectionnés dans le cadre du Green inno-project, L’Economiste précise qu’ils sont portés par des universités et entreprises marocaines et leurs homologues étrangers.

Notons aussi qu’un autre appel à projets sera lancé en novembre prochain, en partenariat avec le gouvernement espagnol, avec une enveloppe susceptible d'atteindre les 10 millions de dirhams par projet.

 

L’Economiste rappelle que la mission de l’Iresen est de positionner le Maroc en tant que hub technologique dans le domaine des énergies renouvelables à travers la mise en place et le développement de pôles d’excellence et d’unités de recherche hautement spécialisées. L’Iresen entend consacrer 300 millions de dirhams au financement de projets de recherche et de développement sur la période 2018-2023.