Exploration pétrolière: Eni se renforce dans le permis de Rabat | www.le360.ma

ع
Forage sidi mokhtar

Travaux de forage à Sidi Mokhtar dans la région d'Essaouira

© Copyright : DR

Exploration pétrolière: Eni se renforce dans le permis de Rabat

Par Imane Azmi le 09/01/2017 à 19h10

La restructuration du secteur de l’exploration pétrolière au Maroc se concrétise. Les autorités marocaines ont validé le transfert de 40% de participation à l’opérateur Eni dans le permis d’exploration de la zone Rabat Deep Offshore I-VI.

aA

C’est officiel. Et c’est la compagnie Chariot Oil & Gaz qui en fait l’annonce, lundi 9 janvier. Les autorités marocaines ont donné leur accord pour le transfert d’un permis d’exploration à Eni. Cette transaction représente 40% des parts dans le permis de forage dans la région de Rabat.

 

Cette licence appartenait en grande partie à la société Chariot & Gaz, qui est un opérateur dans la prospection en amont de pétrole et de gaz explorant la zone de Rabat Deep Offshore I-VI.

 

Exploration pétrolière: grand chamboulement dans le secteur au Maroc

 

Par ce transfert, Eni détient donc 40% dans ces permis. Il est en partenariat avec la compagnie australienne Woodside avec 25% et l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM).

 

Pour sa part, Chariot Oil & Gaz garde 10% des parts. Auprès de la société, il est précisé que «si toutes les conditions sont rapidement remplies, le forage débutera l’année prochaine».

 

Rappelons que Eni n’a arraché cette autorisation qu’à «la condition de forer le prospect JP-1 et d’assurer d’autres frais liés à l’exploration et à la mise en valeur du périmètre», rappelle Chariot Oil & Gaz dans son communiqué.

 

Exploration gazière: Sound Energy se renforce dans l'Oriental

 

Par ailleurs, une autre transaction de même type vient d’être ficelée. PetroMaroc a annoncé lundi 9 janvier, avoir «complété la cession à Sound Energy plc de 50% de ses parts dans le permis d’exploration à Sidi Mokhtar».

Vos réactions