Exportations: la Russie veut doper ses échanges commerciaux avec le Maroc | www.le360.ma

ع
Export
© Copyright : DR

Exportations: la Russie veut doper ses échanges commerciaux avec le Maroc

Par Ismail Benbaba le 24/04/2017 à 22h49

Kiosque360. Au vu des opportunités offertes sur le marché marocain, Moscou entend diversifier ses exportations à destination du Maroc.

aA

Les relations entre Rabat et Moscou sont au beau fixe. En témoigne la volonté affichée de la Russie de diversifier, à l’avenir, ses exportations vers le Maroc. Aujourd’hui Le Maroc explique ainsi, dans sa livraison du 25 avril, que la 12ème édition du SIAM (Salon international de l’agriculture au Maroc) a représenté une belle occasion de lancer une coopération efficiente pour le développement économique des deux pays, ajoutant que le Maroc et la Russie souhaitent stimuler la coopération gagnant-gagnant qui lie les entreprises russes à leurs homologues marocains, notamment dans le secteur agricole.

 

Notons que la Représentation commerciale de la Fédération de Russie au Maroc, l’organisme public en charge de la promotion des exportations russes et du développement des relations économiques et commerciales entre Rabat et Moscou, était très présente à ce grand rendez-vous qui a lieu à Meknès chaque année, avec une trentaine d’entreprises en quête d’opportunités. Selon le journal, ces entreprises sont aussi bien spécialisées dans la fabrication de machines et équipements agricoles que dans les technologies innovantes pour stimuler le développement agricole.

 

Citant le représentant commercial de la Russie au Maroc, Artem Tsinamdzgvrishvili, Aujourd’hui Le Maroc souligne que la grande majorité des produits agricoles russes exportés actuellement vers le Maroc est constituée de blé tendre et d'engrais. De son côté, le Royaume exporte  vers la Russie des agrumes, des tomates et des produits de la pêche. Au vu des opportunités offertes sur le marché marocain, Moscou entend diversifier ses exportations à destination du Maroc. Pour rappel, les échanges entre les deux pays ont enregistré une croissance de 30% en 2016 par rapport à 2015.