Fondation Initiative AAA: pour le renforcement de l’agriculture africaine face aux changements climatiques | www.le360.ma

ع
Fondation Initiative AAA
© Copyright : DR

Fondation Initiative AAA: pour le renforcement de l’agriculture africaine face aux changements climatiques

Par Fayçal Ismaili le 16/01/2019 à 21h07

Kiosque360. Une nouvelle entité voit le jour: la Fondation pour l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques, dénommée aussi Fondation Initiative AAA. Celle-ci sera tout bonnement une nouvelle force de proposition auprès des pouvoirs publics africains. Les détails.

aA

Créée à l’initiative du Roi Mohammed VI et portée lors de la COP22, la Fondation pour l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques vient d’être officiellement lancée. Appelée aussi Fondation Initiative AAA, cette entité très attendue aura pour mission de défendre la cause de l’agriculture africaine face aux changements climatiques et d’être une force de proposition auprès des pouvoirs publics africains. Car le but est d’arriver à inscrire des projets relatifs à l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques dans les politiques publiques, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 17 janvier.

 

Ainsi, promotion, assistance, conseil, expertise, évaluation, audit ou encore inspection seront mis en œuvre par ladite Fondation. Mais l’une des missions les plus importantes semblent être la facilitation d’accès des porteurs de projets (d’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques) aux investisseurs, partenaires au développement, donateurs ou bailleurs de fonds, souligne le journal. Une facilitation jointe à un accompagnement spécifique dans le cadre du montage et de la soumission de leurs projets aux investisseurs et bailleurs de fonds. La coopération bilatérale, régionale et internationale entre les instances africaines sera aussi encouragée afin de permettre l’émergence de coalitions et de partenariats stratégiques (que ce soit avec les Etats, les ONG ou encore les acteurs privés).

 

Parmi les membres de la Fondation, on note la présence de personnalités marocaines comme Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération africaine, ou encore Ahmed Réda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental, ainsi que celle d’influenceurs africains tels que Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement.