Grève des pilotes: les précisions de Royal Air Maroc | www.le360.ma

ع
Royal Air Maroc
© Copyright : DR

Grève des pilotes: les précisions de Royal Air Maroc

Par Khalid Mesfioui le 09/02/2018 à 16h39 (mise à jour le 09/02/2018 à 16h46)

Les pilotes de la RAM ont engagé un bras de fer avec la direction de la compagnie nationale pour la revalorisation de leurs salaires. Un mouvement de débrayage «déguisé» qui risque de prendre de l'ampleur dans les jours à venir. Voici la réponse de la compagnie.

aA

Dans ce qu’elle appelle, sans détour, une «mise au point», la Royal Air Maroc (RAM) insiste sur le respect et le sens de la responsabilité marquant sa relation avec ses pilotes. «Les pilotes constituent l’une des forces vives de la compagnie et leur haut niveau de professionnalisme et de compétence, reconnu mondialement, place Royal Air Maroc parmi les compagnies internationales les plus sûres», souligne la compagnie nationale dans un communiqué parvenu, ce vendredi 9 février, à la rédaction de le360.

 

S’agissant du mouvement des pilotes représentés par l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL), la RAM informe que le dialogue est toujours ouvert. Mais elle précise surtout que «le principe de revalorisation salariale revendiquée par l’association a reçu un accord de principe depuis plusieurs mois». 

 

Vers un nouveau bras de fer entre la RAM et ses pilotes

 

«Des propositions et contre-propositions ont été formulées, elles sont à l’étude dans le respect des règles de bienséance, d’éthique et d'équité. Parallèlement, nous œuvrons de façon continue à l'amélioration des conditions de travail, de formation et d'épanouissement du personnel navigant, à l'instar des autres composantes de notre compagnie», ajoute le communiqué.

 

En affirmant être à l’écoute de ses pilotes et agir dans un esprit de dialogue, la RAM insiste également sur le respect de l’intérêt du pavillon national et la durabilité de son activité ainsi que de ses perspectives de croissance et de son expansion au niveau national et international.

 

Et de mettre en garde contre tout acte qui nuirait à son intérêt, ainsi qu’à celui de ses employés et ses clients. «Aucune entrave à son bon fonctionnement et aucun comportement irresponsable ne sauraient être admis. Royal Air Maroc continuera à remplir sa mission, au service de son développement à l'échelle nationale et continentale», précise la RAM.