Groupe OCP: un chiffre d'affaires de plus de 48,5 milliards de dirhams en 2017 | www.le360.ma

ع
Cover complexe OCP jorf lasfar ( pipeline )
© Copyright : Le360

Groupe OCP: un chiffre d'affaires de plus de 48,5 milliards de dirhams en 2017

Par Younès Tantaoui le 22/03/2018 à 10h51 (mise à jour le 22/03/2018 à 11h02)

Le groupe OCP vient de rendre publiques ses principales réalisations au titre de l'exercice 2017. Il en ressort une croissance de 14% de son chiffre d'affaires qui s'est établi à 48,5 milliards de dirhams.

aA

Avec un chiffre d’affaires de plus de 48,5 milliards de dirhams, le groupe OCP a maintenu son cap de croissance en 2017. En tout, ses revenus ont augmenté de 14% comparativement à 2016, avec en prime une solide performance dans tous les segments.

 

Pourtant, le contexte dans lequel évolue le groupe n’est pas pleinement favorable. L’année dernière par exemple, le marché mondial a continué de connaître une offre excédentaire induite par l’augmentation des capacités de plusieurs acteurs internationaux. Naturellement, cet excédent a tiré vers le bas les prix, impactant les revenus des opérateurs. 

 

Toutefois, cette baisse des prix a stimulé la demande qui est restée globalement soutenue. Le groupe OCP a su en tirer profit en faisant augmenter ses volumes de ventes, compensant ainsi largement l’impact de la baisse des prix. Pour se faire, le groupe s’est appuyé sur sa stratégie africaine, d'une part, et d'autre part, sur ses efforts de création de la demande pour la roche au niveau de l’Amérique latine, l’Europe et l’Asie. A titre d’illustration, les exportations en Afrique ont augmenté de près de 50%, passant de 1,7 million de tonnes en 2016 à 2,5 millions de tonnes en 2017, avec une distribution équilibrée sur l’ensemble du continent.

L'OCP investit 75 milliards de dirhams dans son plan de développement

 

Dans ce sens, on notera qu’en 2017, les ventes de roche et d’engrais en volume ont augmenté respectivement de 40% et de 24% par rapport à 2016. Dans le segment de l’acide, OCP a maintenu sa position de leader, conservant son rang de deuxième fournisseur en Asie, avec un volume de vente relativement stable par rapport à l’année précédente. Notons, en outre, que le volume global des ventes a été réalisé à hauteur de 54% sur les engrais, 21% sur la roche et 15% sur l’acide phosphorique.

 

Au niveau opérationnel, les données révélées par l’OCP ce jeudi 22 mars font ressortir un Ebitda stable en 2017, avec une baisse de la marge à 26% contre 30% l’année d’avant. Ceci s’explique principalement par l’impact de la hausse des achats de matières premières consécutive à l’augmentation de la production, ainsi que l’augmentation de certaines charges en lien avec l’augmentation des capacités.

 

Le groupe OCP a également supporté d’importants investissements dans le cadre de son plan de développement. Cependant, l’impact de ces charges a été en partie atténué par l’amélioration des coûts de production suite à la montée en puissance du pipeline, lequel génère des économies de coût totales de 1,7 milliard de dirhams en 2017 au lieu d’un milliard en 2016.