Industries manufacturières: un potentiel à libérer | www.le360.ma

ع
Industrie manufacture
© Copyright : Dr

Industries manufacturières: un potentiel à libérer

Par Bouthaina Azami 3 le 11/10/2017 à 23h29

Kiosque360. Malgré les chiffres stratosphériques et la contribution significative à la valeur ajoutée du pays, les industries manufacturières connaissent un développement en dessous des potentialités. C’est ce qui ressort d’une radioscopie réalisée par le HCP.

aA

Un chiffre d’affaires de 434 milliards de dirhams, une valeur ajoutée de 93,9 milliards et un effectif de 625.000 employés… Telle est la situation globale des industries manufacturières, rapporte, dans son édition du 12 octobre, le quotidien Aujourd’hui Le Maroc qui explique qu’une rétrospective de la dynamique du secteur vient d’être présentée par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

 

Selon le HCP, l’industrie manufacturière affiche une contribution en dessous de ses potentialités, notamment en termes de création d’emploi et de richesse. Il s’avère que la valeur ajoutée du secteur a réalisé une croissance annuelle moyenne de 5% sur la période 2006–2014. En revanche, sa contribution à la valeur ajoutée totale a baissé d’environ un point pour se situer à 11,3% en 2014. Le chiffre d’affaires a, pour sa part, affiché un accroissement annuel moyen de 5,7% depuis 2006. Il s’est établi à 434 milliards de dirhams. Un quart de ce chiffre a été généré par les exportations.

 

Le HCP révèle par ailleurs que les grandes entreprises des industries chimiques et para-chimiques ont réalisé 42% du chiffre d’affaires, 43% de la valeur ajoutée et 79% de l’investissement. En revanche, les grandes entreprises du textile et du cuir ont généré 5% du chiffre d’affaires et seulement 2% de l’investissement global.

 

Le secteur a compté, en 2014, plus de 800 entreprises étrangères. Elles ne représentent certes que 9% des entreprises du secteur, mais leur contribution au chiffre d’affaires reste significative. Le HCP relève, dans ce sens, une participation de l’ordre de 37%, puisque les entreprises étrangères emploient 190.500 personnes, réalisent 28% de la valeur ajoutée totale et ont investi environ 10 milliards de dirhams. Enfin, la présence des entreprises à participation étrangère est plus visible dans les métiers mondiaux, en l’occurrence les industries électriques et électroniques, ainsi que les industries métalliques et métallurgiques.