La Bourse de Casablanca soigne ses indicateurs | www.le360.ma

ع
Bourse
© Copyright : DR

La Bourse de Casablanca soigne ses indicateurs

Par Fayçal Ismaili le 02/01/2018 à 22h46

Kiosque360. L’indice général de la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse de 6,39% en 2017. Une performance honorable, bien que modeste comparativement aux autres indices africains.

aA

Malgré un dernier mois dans le rouge, l’indice général de la Bourse de Casablanca (Masi) a achevé l’année sur une hausse de 6,39%. Cela représente un gain de 44 milliards de dirhams de capitalisation, à 627 milliards de dirhams. L’indice vedette de la place casablancaise n’avait plus aligné deux années positives depuis 2006–2007, souligne d'ailleurs L’Economiste dans l’édition du 3 janvier.

 

Quoiqu’atone, la reprise de la croissance économique, en 2017, a été un soutien pour les bénéfices des sociétés cotées. Après de bons résultats semestriels, les prévisions à court terme demeurent favorables, encourageant les achats en Bourse. Ce mouvement est également gardé par l’orientation des taux sur le marché obligataire. La baisse des rendements sur ce compartiment pousse les investisseurs à prendre un peu plus de risques pour dynamiser la rémunération de leur portefeuille. C’est notamment le cas des particuliers, plus actifs qu’auparavant en Bourse: leurs achats ont augmenté de 82%, à 6,24 milliards de dirhams.

 

L’indice de confiance des particuliers a gagné 4,3 points en cinq mois pour s’établir à 60,8% en novembre dernier, selon une enquête d’Attijari Intermédiation. Globalement, la confiance des investisseurs envers le marché s’est renforcée. L’indice d’Attijari est passé de 56,3% en juin 2017 à 62,3% en novembre. En perspective, les résultats annuels des sociétés cotées et le comportement des taux représenteront des éléments déterminants pour l’orientation du Masi en 2018.