La Caisse centrale de garantie a le vent en poupe | www.le360.ma

ع
Caisse centrale de garantie
© Copyright : DR

La Caisse centrale de garantie a le vent en poupe

Par Ismail Benbaba le 16/04/2018 à 23h37

Kiosque360. La Caisse centrale de garantie (CCG) a enregistré de bonnes performances en 2017. Les crédits garantis et octroyés sont en augmentation de 18%, soit une valeur globale de 25 milliards de dirhams.

aA

Sur l’année écoulée, la Caisse centrale de garantie  (CCG) a décaissé 20,2 milliards de DH au profit de 9100 Très petites, petites et moyennes entreprise (TPME). C’est ce que rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce mardi 17 avril.

 

Revenant en effet sur les performances enregistrées par la CCG en 2017, le journal indique que les crédits garantis et octroyés ont affiché une augmentation de 18%, soit une valeur globale de 25 milliards de DH.

 

Pour le quotidien, ce chiffre démontre la pertinence de la stratégie engagée par l’institution, notamment en termes de diversification et d’amélioration de l’attractivité de ses produits.

 

Force est de remarquer que cette vision a permis à la caisse de développer de véritables synergies avec les principales institutions de financement et d’atteindre pleinement les objectifs fixés en termes de financement des TPME et des particuliers.

 

La tutelle (ministère de L’Economie et des finances) a d’ailleurs réaffirmé son engagement et la mobilisation du gouvernement pour créer une dynamique économique capable d’accompagner les chantiers stratégiques en cours.

 

Mohamed Boussaid a aussi fait savoir que le gouvernement ne va cesser de se mobiliser pour les startups sur et les porteurs de projets innovants, rappelant ainsi la mise en place du fonds Innov Invest en vue de faire du Maroc un Hubert régional et une destination de choix pour l’innovation et l’investissement dans l’économie d’avenir.

 

En ce qui concerne les autres indicateurs clés de la CCG, on note une hausse de l’activité dédiée aux TPME, en progression de 23% par rapport à 2016. Pour sa part, l’activité dédiée aux particuliers a bondi de 2% à 5 milliards de DH en 2017 en faveur de 22000 bénéficiaires, conclut le journal.