L’aéroport de Tit Mellil: nouvelle plateforme pour l’aviation d’affaires | www.le360.ma

ع
Aéroport
© Copyright : DR

L’aéroport de Tit Mellil: nouvelle plateforme pour l’aviation d’affaires

Par Rachid Al Arbi le 21/01/2016 à 00h30 (mise à jour le 21/01/2016 à 00h56)

Kiosque360. L’aéroport de Tit Mellil sera bientôt transformé en plateforme exclusive pour l’aviation d’affaires. Une étude de faisabilité est en préparation. Elle devrait aboutir sur l’option idoine pour le développement de ce site.

aA

Bientôt un aéroport pour l’aviation d’affaires. Dans son édition du jour, L’Economiste rapporte que «l’ONDA vient de lancer un ambitieux projet de requalification du site aéroportuaire de Tit Mellil». Le journal précise d’ailleurs que l’étude de faisabilité et de définition du business-model est en cours de préparation. L’Office indique ainsi, dans les colonnes du quotidien, que «l’objectif est de choisir la meilleure option possible pour le développement du site de Tit-Mellil en aéroport spécialisé pour l’aviation d’affaires et d’élaborer la feuille de route et tous les documents nécessaires pour sa mise en œuvre». Il est en effet question du «dimensionnement des futures installations et infrastructures à réaliser en fonction des prévisions». L’ONDA annonce que «l’étude portera aussi sur l’examen de la situation actuelle de l’aéroport de Tit Mellil et de Casablanca Mohammed V, ainsi que sur la situation du foncier et des plans d’aménagement urbains aux alentours du site de l’aéroport de Tit Mellil». Tous ces aspects vont conduire à l’élaboration d’un schéma directeur de développement de l’aéroport.

 

L’examen de la déclinaison du plan de développement de l’aéroport selon différentes options de réalisation et de montage du projet montre que le potentiel est important. Selon l’appréciation chiffrée du marché de l’aviation d’affaires dans le monde de l’Office, la tendance est clairement haussière. D’après les statistiques de la Direction de l’Aviation civile, le chiffre d’affaires du secteur a quasiment doublé durant les dernières années. Il est passé de 97,2 millions de DH à quelque 221,7 millions de DH sur la période 2011-2013.


Le changement de vocation de cet aéroport ne date pas d’aujourd’hui. Selon le journal, l’opportunité stratégique de repositionner ce site remonte à 2012 déjà. «Une étude pour la définition de la stratégie de développement du bi-pôle aéroportuaire Benslimane-Tit Mellil avait révélé le potentiel pour l’aviation d’affaires». L’Office souhaite ainsi que ce bi-pôle puisse contribuer à la dynamique économique et industrielle de la région du Grand Casablanca et à son positionnement en tant que place financière internationale. D’autant plus que l’aéroport capte déjà un peu plus de 8% du volume du trafic national. «Il est toutefois encore loin des performances de la plateforme aéroportuaire de Marrakech», relativise le journal qui fait savoir que cette ville, qui est la première destination du Royaume sur le segment de l’aviation d’affaires, a drainé 11.600 passagers pour le seul premier semestre 2015.

Vos réactions