Le gouvernement appelle la SAMIR à préserver ses 1.200 emplois | www.le360.ma

ع
Mohammed BOUSSAID Ministre de l'Economie et des Finances
© Copyright : Brahim Taougar - Le360

Le gouvernement appelle la SAMIR à préserver ses 1.200 emplois

Par Mohamed Chakir Alaoui le 23/10/2015 à 18h44 (mise à jour le 26/10/2015 à 10h20)

Bien que dans le rôle d’arbitre, le gouvernement a demandé fermement aux dirigeants de la raffinerie SAMIR de faire de leur mieux pour éviter la perte de quelque 1.200 emplois.

aA

Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, a été à la fois clair et ferme ce vendredi 23 octobre sur la question des 1.200 emplois, menacés par la crise financière qui frappe depuis trois mois la raffinerie SAMIR. Boussaïd a estimé que celle-ci se doit d'assumer sa responsabilité pour sauvegarder les droits de son personnel.

 

Lors d'une conférence de presse organisée le même jour, le ministre a laissé entendre que l'Etat n'interviendra pas pour sauver ces emplois ou trouver une alternative. "L'Etat aide à créer les emplois, ne s'immisce pas dans les affaires de la gestion d'une entreprise privée et n'est pas responsable de la perte des emplois de cette entreprise", a-t-il souligné.

 

Boussaïd a une nouvelle fois invité la SAMIR à régler ses dettes estimées à plus de 40 milliards de dirhams. "La SAMIR doit honorer ses engagements et payer ses dettes. Voilà ce que nous réclamons et nous ne lâcherons pas", a conclu l'argentier du royaume.