Le Maroc contribue de plus en plus à la croissance en Afrique du Nord | www.le360.ma

ع
Croissance
© Copyright : d

Le Maroc contribue de plus en plus à la croissance en Afrique du Nord

Par Fayçal Ismaili le 12/03/2018 à 23h16

Kiosque360. De 4,7% à 11,9%, la contribution du royaume au PIB de la région Afrique du Nord a considérablement progressé. Un redressement expliqué par la Banque africaine de développement qui met cela sur le compte de la bonne saison agricole et des investissements directs étrangers.

aA

Le Maroc consolide son positionnement en Afrique du Nord. Le royaume a vu sa contribution à la croissance du PIB régional se renforcer de 7 points, passant à 11,9%, rapporte en effet Aujourd’hui le Maroc qui, dans son édition du 13 mars, reprend le dernier rapport de la Banque africaine de développement (BAD) au sujet des perspectives économiques en Afrique du Nord.

 

Par pays, le Maroc arrive au 4ème rang des contributeurs à la croissance régionale. Il est nettement devancé par l’Egypte qui occupe la première place grâce à l’ampleur de son économie et à son niveau de croissance relativement élevé. La BAD attribue ce redressement de la contribution du Maroc aux bons résultats de la production agricole et à la hausse de la productivité, attribuables au Plan Maroc Vert. La bonne moisson 2017 a permis à l’économie marocaine de se reprendre après un essouflement observé en 2016. La croissance économique est ainsi passée de 1,2% à 4,1% en 2017.

 

En parallèle à l’agriculture, la BAD s’est arrêtée sur les principaux chantiers de la transformation structurelle engagée par le Maroc, qui lui permet d’attirer les investissements directs étrangers. «La stabilité politique, l’emplacement stratégique et les bonnes infrastructures ont joué un rôle détérminant pour attirer des IDE considérables ces dernières années», peut-on lire dans le rapport de la BAD qui passe en revue les principales implantations qu’a connues le Maroc ces dernières années. Outre l’industrie automobile qui a connu l’arrivée de Renault et Peugeot–Citroën, le Maroc s’érige comme une plateforme de fabrication majeure pour l’industrie aéronautique, en séduisant les plus grands groupes du secteur.