Le tourisme de croisière s'essouffle | www.le360.ma

ع
croisière casablanca
© Copyright : DR

Le tourisme de croisière s'essouffle

Par Ismail Benbaba le 04/12/2017 à 22h44

Kiosque360. L’activité croisière est vraiment mal en point. Sur les dix premiers mois de l’année, le trafic a accusé un repli de 41% par rapport à la même période de l’année précédente.

aA

L’activité croisière perd peu à peu son souffle et le gouffre, affirme Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce 5 décembre, ne cesse de se creuser. En effet, les performances de l’activité sont presqu’en chute libre au niveau des différents ports du royaume. A fin octobre, le trafic des croisières a ainsi accusé un repli de 41% par rapport au même mois de l’année dernière.

 

Le quotidien explique que ce repli s'est légèrement atténué comparativement au mois de septembre dernier (-45%). Selon les chiffres de l’Agence nationale des ports (ANP), 148.649 croisières ont été recensées au niveau de trois ports, contre 251.284 croisières en 2016. Notons que les ports de Tanger ville et de Casablanca sont les plus impactés par cette baisse d’activité.

 

Tanger ville a ainsi vu son trafic se replier de 72% par rapport à 2016, enregistrant 22.766 croisiéristes contre 81.980 au mois d’octobre de l'année précédente. Du côté de Casablanca, le repli est de 44%, avec un trafic passé, en une année, de 124.250 à 69.191 croisières sur les dix premiers mois de 2017.

 

Cependant, le tableau n’est pas tout noir, puisque le port d’Agadir arrive encore à tirer son épingle du jeu. D’ailleurs, son trafic est en progression continue: sur les dix premiers mois de l’année, on note une hausse de 28,3% par rapport à la même période en 2016, soit 56.692 croisières à fin octobre contre 44.199.

 

Aujourd’hui Le Maroc fait remarquer que la méforme de l’activité croisière a de même fortement impacté l’évolution du trafic passagers au niveau des ports gérés par l’ANP. Ainsi, à fin octobre, 2.038.887 voyageurs ont transité par les ports sous gestion de l’ANP, soit un trafic en progression de 4,3%.