Le tourisme ne va pas si mal | www.le360.ma

ع
Tourisme
© Copyright : DR

Le tourisme ne va pas si mal

Par Fayza Senhaji le 10/08/2016 à 00h28 (mise à jour le 10/08/2016 à 02h16)

Kiosque360. Le secteur touristique marocain semble afficher une certaine résilience, comparativement à d'autres destinations. Son activité ne devrait finalement baisser que de 1 à 2%, selon les professionnels.

aA

Alors que le contexte international est marqué par des vagues d’attentats dans plusieurs pays, impactant à coup sûr le secteur touristique mondial, la destination Maroc confirme sa résilience, affirme le quotidien Aujourd’hui le Maroc qui souligne «qu’en dépit du fait que les indicateurs du secteur soient en baisse au niveau national, l’engouement des touristes internationaux pour la destination Maroc reste confirmé».

 

La preuve en serait ces nouveaux marchés émetteurs qui s’illustrent sur la cartographie du tourisme marocain et qui affichent même une affluence record. Le cas le plus parlant est celui du marché russe. Les touristes venant de la fédération de Russie manifestent un grand engouement pour la région d’Agadir, au point de figurer en tête des visiteurs de la région sur les six premiers mois de l’année 2016.

 

Ces nouveaux marchés arrivent à point nommé pour compenser un tant soit peu la perte vertigineuse qu’enregistre la destination Maroc sur des marchés traditionnels comme la France. Le quotidien affirme ainsi que les touristes français se font de plus en plus rares au Maroc, à en croire les chiffres du premier semestre. "Sur Agadir, les autorités relèvent une baisse des arrivées de 20,87%."

 

Malgré cela, le quotidien laisse entendre que la destination Maroc s’en sort encore assez bien comprativement à d’autres destinations qui, elles, enregistrent des baisses allant jusqu’à 50%, comme c’est le cas pour la Tunisie, ou 40% pour la Turquie. Deux pays qui passent par un contexte politique difficile. Au Maroc, les acteurs du secteur s’attendent à une baisse de 1 à 2%.