Les auto-entrepreneurs en manque d’accompagnement | www.le360.ma

ع
auto-entrepreneur
© Copyright : DR

Les auto-entrepreneurs en manque d’accompagnement

Par Ismail Benbaba le 08/05/2017 à 00h14

Kiosque360. Les auto-entrepreneurs manquent de soutien. En effet, 70 à 80% des entrepreneurs sont obligés de rendre leur tablier dans les trois années qui suivent la création de leur projet.

aA

Depuis le lancement du régime de l’auto-entrepreneur, pas moins de 56.000 personnes se sont déjà inscrites, selon les chiffres officiels. Mais que deviennent les entrepreneurs une fois le projet opérationnel? C'est la question que pose L’Economiste dans sa publication de ce 8 mai. 

 

Selon le journal, l’expérience a montré que plusieurs porteurs de projets, une fois inscrits, sont livrés à eux-mêmes. Beaucoup sont surendettés. Ainsi, on apprend que 70 à 80% des entrepreneurs sont obligés de rendre leur tablier dans les trois années qui suivent la création du projet, surtout lorsqu’ils ne sont pas accompagnés.

 

D’aucuns soulignent le manque d’information auprès des populations cibles, estimant qu’une bonne partie des auto-entrepreneurs sont dans des situations financières difficiles parce qu’ils ignorent l’existence de produits financiers et programmes adaptés à leur projet et leur profil. Rappelons que ce statut n’est que transitoire, dans la mesure où ceux qui arrivent à s’en sortir évoluent progressivement vers d’autres formes juridiques (SARL à associé unique, SARL…).

 

Il est à souligner qu’environ 60% des demandeurs du statut d’auto-entrepreneur sont des hommes, contre 40% de femmes. Les activités marchandes représentent 71% du total des inscriptions (45% pour le commerce, 22% pour l’industrie, 4% pour l’artisanat).