Les centres d’appels dans le viseur du fisc | www.le360.ma

ع
Centre d’appels
© Copyright : Dr

Les centres d’appels dans le viseur du fisc

Par Rachid Al Arbi le 05/05/2017 à 00h00

Kiosque360. L’administration fiscale, qui a mené une vague de contrôles dans les centres d’appels, n’y est pas allée de main morte. Plusieurs entreprises ont fait l’objet de redressements, en raison de la détermination des prix de transfert.

aA

Vague de contrôles fiscaux dans les centres d’appels. Dans son édition du jour, L’Economiste rapporte que cette opération a d’abord touché les grandes structures, mais qu’elle s’étendra aussi aux petites et moyennes «pour des raisons d’optimisation des ressources». Selon les informations du quotidien économique, «les rappels d’impôts vont de 7 millions de DH à plus de 15 millions, selon les cas». Les prix de transfert, dont l’administration fiscale conteste la détermination, ont justifié ces redressements. Pour le fisc, les centres d’appels les minorent et les masquent par des transferts de bénéfice à l’étranger.

 

Toujours est-il que le Maroc demeure assez attractif, dans un contexte fortement concurrentiel. D’ailleurs, l’arrivée de nouveaux investisseurs est prévue, notamment celle du Français Cloud Control qui compte ouvrir à Casablanca et à Fès Shore. Il est spécialisé dans l’édition des logiciels dédiés aux centres d’appels (CRM). L’embauche d’une soixantaine d’ingénieurs spécialisés est à la clé. Et c’est justement la mobilité des ingénieurs marocains au niveau international qui a appuyé le choix du Français pour le Maroc.

 

Le journal cite également le cas de Smart Sécurité. La société, qui est installée à Fès, se positionne dans la vidéosurveillance et autres prestations de sécurité. A ces deux call centers, il faut ajouter Dial Fire, spécialisé dans les solutions clés en main d’optimisation de l’investissement dans les projets de relation-client, et John Paul, un service de conciergerie d’entreprise et de relations clients premium.


D’autres investissements devraient probablement être annoncés lors du Salon de la relation client qui se tient cette semaine.

Vos réactions