Les industriels du béton créent un label | www.le360.ma

ع
Rond à Béton

Les industriels du béton créent un label

Par Fayçal Ismaili le 12/02/2018 à 21h38

Kiosque360. L’Association marocaine des industries du béton (AMIB) planche sur un label AMIB, afin de mieux organiser le secteur et conférer aux entreprises plus de transparence. Les détails.

aA

Un label AMIB est en cours de création. Il est concocté par l’Association marocaine des industries du béton. Son but est simple: organiser les centaines d’entreprises du secteur afin qu’il y ait plus de transparence. Actuellement, le bureau est en discussion avec ses partenaires, afin que le label soit décerné par un comité assez large comprenant ses prescripteurs et ses clients, comme l’Ordre des architectes, la FNPI et la FNBTP, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 13 février. Après ces échanges, l’association, qui n’est qu’une partie prenante de ce projet, se rapprochera, à partir de mars, des sociétés intéressées, avant de lancer les premiers labels d’ici le mois de novembre.

 

Deux produits pourront, pour l’heure, être labélisés: les agglos et les hourdis. Mais, pour obtenir le label, deux critères entrent en ligne de compte.

Le premier est d’ordre technique. L’entreprise doit être exclusivement certifiée par l’Institut marocain de normalisation (Imanor). L’AMIB n’interviendra à aucun moment du process, affirme au journal Mahdi Maachi-Haddou, président de l’AMIB.

Le deuxième, qui touche au volet social et fiscal, concerne l'attestation de soumission du marché public décernée par l’administration fiscale. De même, la société doit être à jour au niveau de la Caisse nationale de la sécurité sociale. Une charte portant sur la transparence, l’exemplarité et le respect de l’environnement, est également en cours d'élaboration.

 

L’AMIB bûche également sur un autre projet de création d’une cartographie des préfabricants au Maroc, afin de les répertorier et d’avoir un certain nombre d’indicateurs concernant leurs activités, précise le quotidien. La méthodologie sera fixée le 20 février prochain.