Liquidation des dossiers de subvention: la Caisse de compensation s’explique | www.le360.ma

ع
Caisse de compensation
© Copyright : Dr

Liquidation des dossiers de subvention: la Caisse de compensation s’explique

Par Wadie El Mouden le 30/05/2018 à 09h01 (mise à jour le 30/05/2018 à 09h03)

La Caisse de compensation dément les informations diffusées par un journal de la place, en lien avec le mode gestion et de liquidation des dossiers de compensation au profit des sociétés pétrolières. Voici les précisions du communiqué de la Caisse de compensation.

aA

Contrairement aux allégations apportées par le média concerné, la Caisse de compensation affirme détenir un abonnement chez les grands fournisseurs de données sur les cours des produits pétroliers. «Nous suivons en temps réel l’évolution des marchés internationaux. Nous traitons ces données en utilisant le taux de change dollar/dirham de Bank Al-Maghrib, en les comparant avec les factures et documents établis par les sociétés pétrolières. Aucun dossier de compensation ne peut être liquidé s’il n’est appuyé par un certain nombre de factures et documents dont nous vérifions l’authenticité  à l’aide de procédures strictes», souligne le communiqué de cet établissement public placé sous la tutelle du Chef du gouvernement. Il faut compter une cinquantaine d’opérations de contrôle avant la liquidation définitive d’un dossier.

La stratégie du gouvernement pour mettre fin à la Caisse de compensation

 

La caisse de compensation peut être amenée à opérer des audits chez les sociétés concernées pour vérifier la conformité des données communiquées, ajoute la même source. De son côté, le Conseil d’administration de la Caisse désigne un auditeur externe dont la mission consiste à s’assurer du respect des lois et procédures dans le déroulement des dossier de compensation, les dépenses de la caisse, conformément aux normes internationales. Le système d’information installé depuis 2012 permet de traiter automatiquement les données de chaque dossier en opérant les recoupements nécessaires avant le déblocage des fonds, conclut le communiqué de la Caisse de compensation.