Marchés publics. Les entreprises du BTP réclament leur dû au trésorier général du Royaume | www.le360.ma

ع
Noureddine Bensouda TGR
© Copyright : DR

Marchés publics. Les entreprises du BTP réclament leur dû au trésorier général du Royaume

Par Hassan Benadad le 21/04/2018 à 16h16 (mise à jour le 21/04/2018 à 16h23)

Depuis des années, les entreprises de BTP titulaires de marchés publics sont confrontées à la rallonge des délais de paiement causée par le report des crédits. Cette fois-ci, ce retard est dû à une bureaucratie que dénonce la FNBTP auprès du trésorier général du Royaume.

aA

C’est devenu récurrent: à chaque fin d’année et jusqu’à avril, voire plus, la Fédération nationale des entreprises de travaux publics ( FNBTP) est obligée de relancer l’Etat pour que les société titulaires des marchés publics puissent encaisser leurs dus dans les délais convenables et convenus. Sauf que la trésorerie générale suspend pendant, cette période, tout paiement de marchés publics à cause du report des crédits- qui est une procédure interne à cet établissement.

 

Un retard de paiement qui met les entreprises dans une situation financière difficile tant vis-à-vis de leurs créanciers que de leur personnel. Cette année, le problème ne se pose pas au niveau de la disponibilité budgétaire mais bel et bien à une certaine bureaucratie qui a déréglé le processus à un niveau bien précis.

 

Le président de la FNBTP, El Mouloudi Benhamane, a récemment adressé une lettre au trésorier général du Royaume, Nourreddine Bensouda, dans laquelle il pointe du doigt un service bien déterminé: «Plusieurs entreprises nous ont signalé des problèmes dans la gestion de leurs marchés liés au retard dans les reports de crédits. Renseignements pris, plusieurs ordonnateurs nous ont affirmé qu’ils ont effectué les opérations nécessaires pour assurer les reports des crédits, mais que le blocage se trouve dans le système de la Gestion Intégrée, géré par la Trésorerie générale du Royaume( TGR)»

 

Le  président, El Mouloudi Benhamane, très au fait de ce qui se passe au sein de la TGR ne mâche pas ses mots et met en garde contre les conséquences de ce dysfonctionnement dont il ne ménage pas les responsables: «Nous vous saurions gré, Monsieur le Trésorier Général du Royaume de bien vouloir intervenir auprès des services concernés de la TGR pour régler le problème au niveau du GID et auprès des ordonnateurs qui n’ont pas fait le nécessaire pour reporter leurs crédits, de le faire dans les meilleurs délais.»

 

Il faut rappeler que ce retard dans le paiement des entreprises titulaires des marchés publics a impacté, par le passé, la marche de plusieurs entreprises notamment les PME dont plusieurs ont déclaré faillite.