Maroc-Russie: tenue d'une nouvelle réunion autour du partenariat énergétique | www.le360.ma

ع
amara ambassadeur russe

Abdelkader Amara et Valerie Vorobiov, Ambassadeur de la Fédération de Russie

© Copyright : DR

Maroc-Russie: tenue d'une nouvelle réunion autour du partenariat énergétique

Par Younès Tantaoui le 26/04/2016 à 17h06

Les spéculations vont bon train sur l'identité du pays qui fournira au Maroc les 5 milliards de m3 de gaz naturel qu'il compte acheter. Mais la Russie semble être devenue la grande favorite. Et pour cause, les réunions autour d'un partenariat entre les deux pays s'enchaînent ces derniers temps.

aA

Les choses sont-elles en train de se préciser concernant le fournisseur de gaz naturel pour le Maroc? Depuis de longs mois, les spéculations vont bon train sur l’identité du pays qui sera choisi pour fournir au Maroc les 5 milliards de m3 de gaz naturel qu’il prévoit acquérir sur le marché international.

 

Aujourd’hui, les officiels marocains enchaînent les rencontres avec leurs homologues russes pour discuter des modalités de concrétisation du partenariat énergétique entre les deux pays, et particulièrement en matière de gaz naturel.

 

Le dernier exemple en date est cette rencontre tenue ce mardi 26 avril entre Abdelkader Amara, ministre de l’Energie, des mines, de l’environnement et de l’eau, et Valery Vorobiov, ambassadeur de la République de la fédération de Russie au Maroc.

 

Cette réunion avait pour principal objectif de discuter de la mise en application des deux protocoles d’accord signés en marge de la dernière visite royale en Russie, ainsi que de préparer la prochaine visite du ministre de l’Energie russe dans le royaume. Cette dernière sera précédée par des réunions d’une Commission de travail bipartite en charge de préparer la feuille de route pour la mise en application des accords de coopération.

 

Via sa page sur l’un des réseaux sociaux, Abdelkader Amara annonce que les discussions avec l’ambassadeur russe ont également touché au partenariat entre les deux pays en matière de gaz naturel. Faut-il y voir un signe du choix de la Russie comme fournisseur du Maroc?

 

En tout cas, cette déclaration place la Russie comme favorite pour le marché d’approvisionnement en gaz que compte lancer le Maroc dans le cadre de sa feuille de route pour le développement du GNL. En effet, si les officiels marocains ont déjà sondé trois grands producteurs de gaz que sont la Russie, les Etats-Unis et le Qatar, c’est bien avec les Russes que les contacts autour de ce sujet se multiplient ces derniers temps. Au grand dam des autres prétendants!