Monétique: le paiement par carte poursuit son trend haussier | www.le360.ma

ع
CMI carte bancaire
© Copyright : DR

Monétique: le paiement par carte poursuit son trend haussier

Par Fayçal Ismaili le 29/10/2017 à 19h41

Kiosque360. A l’issue de l’année 2017, les transactions par carte devraient dépasser les 30 millions d’opérations, totalisant 30 milliards de dirhams. Et l’arrivée de la concurrence risque d’accentuer cette dynamique.

aA

L’activité monétique se développe fortement depuis les quatre dernières années, rapporte l’Economiste qui, dans son édition du 30 octobre, consacre tout un dossier au sujet. On  apprend ainsi que les banques ont émis quelque 14 millions de cartes et enregistré 250 millions de transactions pour un montant global de plus de 212 milliards de dirhams. Idem pour le nombre de commerçants équipés (23.000) et celui des TPE (6000).

 

Il semblerait donc que les habitudes des Marocains évoluent, puisqu'ils utilisent de plus en plus la carte de paiement pour régler leurs achats.

A noter que le montant moyen de paiement par opération, au niveau des cartes bancaires marocaines, est sensiblement en baisse d’une année à l’autre: il est passé de 546,7 dirhams en 2013 à 462.3 dirhams en 2017. Cette tendance devrait se poursuivre, puisqu'il est désormais possible d'utiliser, chez quelques enseignes, sa carte bancaire à partir de 1 dirham d'achat.

 

Et les perspectives sont favorables pour une bonne évolution de l’activité de paiement par carte pour cette année. «Nous dépassons actuellement nos objectifs, je crois que nous ferons mieux que les 50 millions de transactions et 30 milliards de dirhams de paiement présentés à notre conseil d’administration en début d’année», déclare à nos confrères le DGA du Centre monétique interbancaire (CMI).

 

Dans l’interview accordée à L'Economiste, le responsable du CMI dévoile les axes de développement de la société. Issal Bellali déclare ainsi que l’opérateur monétique historique ne craint pas l’arrivé sur le marché d’un nouveau concurrent. Il assure que le CMI, fort d’une douzaine d’années d’expérience avec les commerçants, restera l’opérateur monétique leader.