Mourabaha immobilière: ce que va vous coûter l’acquisition de votre logement   | www.le360.ma

ع
Immobilier crédit promoteurs
© Copyright : Dr

Mourabaha immobilière: ce que va vous coûter l’acquisition de votre logement  

Par Ismail Benbaba le 08/02/2018 à 22h45 (mise à jour le 08/02/2018 à 23h39)

Kiosque360. Même si tout l’arsenal n’est pas encore prêt, les banques participatives ont commencé à commercialiser plusieurs produits dont la Mourabaha immobilière. Combien vous coûtera l’acquisition de votre logement? Tour d’horizon des banques participatives de la place.

aA

Dans son numéro en kiosque pour cette semaine, La Vie Eco a fait le tour des banques participatives pour comparer les coûts de la Mourabaha pour l’acquisition de logement.

 

Le journal rapporte ainsi que le financement Mourabaha pour l’achat de logements est proposé par cinq banques de la place dont notamment les filiales participatives des banques marocaines. Les autres acteurs attendent d’abord que l’assurance Takaful soit opérationnelle.

 

L’hebdomadaire affirme que, par exemple, pour un cadre du secteur privé d’âge moyen gagnant mensuellement un revenu de 25000 DH, et souhaitant acquérir un bien immobilier d’une valeur de 2 millions de DH sur 20 ans (avec un apport de 20%), aura 1,6 million de DH comme montant restant à financer. On apprend ainsi que le montant de la traite mensuelle est presque identique chez les 5 banques.

 

Au final, le coût global du financement se chiffre à environ 3 millions de DH (sur un financement de 1,6 million de DH), laissant aux banques une marge commerciale variant de 1,1 à 1,3 million de DH, souligne La Vie Eco, ajoutant que le coût du financement comprend la marge commerciale de la banque mais aussi tous les frais liés à l’opération.

 

Notons que dans la pratique, la procédure d’octroi du financement peut aller de dix jours à un mois et demi selon les banques et la réactivité des notaires. L’hebdomadaire indique que le dépôt de garantie reste bloqué jusqu’à la signature du contrat, mais qu’il est entièrement restitué si le client se rétracte avant que la banque ne traite le dossier.

 

Il faut aussi savoir que dans le cas où le client se désiste alors que la première opération a déjà eu lieu, ce dépôt de garantie est bloqué jusqu’à ce que la banque parvienne à revendre le bien en question en couvrant toutes ses charges. Quoi qu’il en soit, il ne faut surtout pas hésiter à faire jouer la concurrence entre les banques pour prétendre à une réduction du coût de financement, conclut le journal.