Notaires: le gouvernement adopte un décret pour renforcer la sécurité notariale | www.le360.ma

ع
Conseil de gouvernement-1er septembre
© Copyright : DR

Notaires: le gouvernement adopte un décret pour renforcer la sécurité notariale

Par Le360 (avec MAP) le 08/09/2016 à 19h03 (mise à jour le 08/09/2016 à 19h43)

Le projet de décret adopté, jeudi en Conseil de gouvernement, vise à renforcer les mécanismes de protection juridique des contractants lorsqu'ils ont recours aux prestations des notaires. Il constitue l'une des premières mesures de réforme de la profession de notaire.

aA

Le Conseil du gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a adopté le projet de décret n° 2-16-157 relatif à la nomination des représentants de l'Administration au sein du Conseil d'administration du Fonds d'assurance des notaires et la fixation des modalités d'application de l'article 94 de la loi N 32-09 portant sur l'organisation de la profession de notaire.

 

Présenté par le ministre de la Justice et des libertés, ce projet de décret vise à renforcer les mécanismes de protection juridique octroyés aux contractants lorsqu'ils ont recours aux prestations des notaires. Il constitue l'une des premières mesures de réforme de la profession de notaire et un moyen de préserver le principe de la sécurité notariale, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dans un communiqué lu, lors d'un point de presse à l'issue de la réunion du Conseil de gouvernement.

 

De même, ce projet vise à garantir le paiement des sommes ordonnées par la justice en faveur des parties lésées dans les cas d'impair du notaire ou de son adjoint, d'insuffisance du montant versé par la société d'assurance comme indemnité contre les dommages ou en cas d'absence d'assurance, a relevé le ministre, notant que l'article 94 de la loi 32-09 promulguée par le Dahir 1-11-179 du 25 Doulhijja 1432 (22 novembre 2011) a porté création du Fonds d'assurance des notaires.

 

Indemnités versées par la CDG


Ce texte détaille également les procédures de composition du Conseil d'administration du Fonds d'assurance des notaires et des modalités d'élection du président du Conseil d'administration dudit Fonds, a précisé le ministre.

 

Concernant les ressources du Fonds, et en application de l'article 94 précité, ce texte prévoit l'épurement des intérêts associés aux comptes de dépôt et de compensation ouverts par les notaires auprès de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) au 31 décembre de chaque année et leur dépôt au sein du Fonds d'assurance des notaires, a souligné El Khalfi.

 


A propos des dépenses du Fonds, le texte stipule que la CDG se charge de verser les indemnités décidées en faveur des parties lésées, dans les limites des montants disponibles du Fonds et des dépenses issues de l'application des décisions de justice, outre celles liées à la soumission d'une plainte et ce, dans un délai ne dépassant pas trente jours à partir de la date à laquelle la CDG a reçu l'ordre du président du Conseil d'administration du Fonds d'assurance des notaires.
 

Vos réactions