Pharma 5 élargit sa gamme de génériques contre l’hépatite | www.le360.ma

ع
Pharma 5
© Copyright : DR

Pharma 5 élargit sa gamme de génériques contre l’hépatite

Par Fayçal Ismaili le 25/03/2016 à 00h47

Kiosque360. Afin de compléter son offre et verrouiller son positionnement, Pharma 5 lance le Dakasvir et le Rivabir, très efficaces contre l'hépatite C. Les détails.

aA

“Jamais deux sans trois”. Après la mise sur le marché, il y a trois mois, du SSB-400, une formule générique à base de Sofosbuvir, le laboratoire Pharma 5 complète son offre sur le segment de l'hépatite C en lançant la commercialisation de deux nouveaux produits: le Dakasvir et le Ribavir. Deux nouveaux médicaments présentés comme “économiquement plus accessibles” avec, par exemple, 1.549 DH la boite de Dakasvir, contre 100.000 DH pour son équivalent sur le marché européen (sous le nom commercial de Daclatasvir). La production locale de ces deux médicaments est le résultat “d'un effort de développement galénique en propre”, selon la manager du groupe Pharma 5, mais aussi de la mise en place d'une unité de production d'antiviraux à action directe, pour un investissement global de 85 millions de DH.

 

Une initiative pour le moins intéressante lorsque l'on sait que l'association Sofosbuvir et/ou Dakasvir et/ou Ribavirine permet ensuite d'obtenir 95% de taux de guérison, contre 50% avec les anciens traitements, pour les génotypes 1 et 2 de l'hépatite C qui représentent 99% des atteintes virales au Maroc, souligne L'Economiste dans son édition du 25 mars. D'ailleurs, depuis la commercialisation du SSB-400, presque 95% des patients sont en voie de guérison (sur les 100 patients suivis).

 

Pour rappel, le Sofosbuvir, développé par la firme pharmaceutique américaine Gilead, fait partie d'une nouvelle génération d'antiviraux dont la commercialisation se limitait jusque-là aux pays à fort pouvoir d'achat, en somme l'Europe et les Etats-Unis (12 semaines de traitement entre 450.000 et 800.000 DH). En 2014, le laboratoire américain a lancé, en Inde, la production d'un générique sous licence du médicament. Seulement, l'industriel a limité sa commercialisation à une centaine de pays parmi lesquels ne figurait pas le Maroc. Ce qui a poussé le ministère de la Santé a saisir l'opportunité de la non-protection par brevet de la molécule sur le marché local pour lancer, en partenariat avec Pharma 5, le développement d'une formule générique du traitement. Après plusieurs rebondissements, le SSB-400 sera finalement mis sur le marché dès décembre 2016, au prix de 3000 DH la boite.