PLF 2019: voici les principaux points de la lettre de cadrage | www.le360.ma

ع
Abdelkader Amara

Abdelkader Amara, ministre de l'Economie et des finances par intérim.

© Copyright : DR

PLF 2019: voici les principaux points de la lettre de cadrage

Par Mohamed Chakir Alaoui le 15/08/2018 à 09h29 (mise à jour le 15/08/2018 à 10h31)

Le gouvernement de Saâd-Eddine El Othmani a mis au point sa lettre de cadrage du Projet de loi de finances 2019 (PLF), qui s'appuie essentiellement sur les orientations contenues dans le discours du Trône du 30 juillet 2019. En voici les principaux points.

aA

Il en ressort, selon une source gouvernementale, que cette lettre de cadrage oriente le PLF 2019 à assurer globalement un taux de croissance qui pourrait atteindre les 3,6% et à se diriger «graduellement» vers un déficit budgétaire visant 3%.

 

Le360 a pris connaissance de cette lettre de cadrage, dont voici les principaux points.

- Rationaliser les dépenses étatiques en installant un mécanisme opérationnel pour les partenariats public/privé en vue de lancer des grands investissements en matière de grandes infrastructures.


- Répartir équitablement l'investissement public en adoptant des critères qui prennent en compte les besoins, les attentes et les disparités territoriales dans l'octroi des investissements.


- S'engager à respecter les indicateurs du programme gouvernemental concernant la dette et le déficit budgétaire (3% du PIB et 60% de la dette).


-Elaborer le registre unifié pour le ciblage et le soutien des couches déshéritées.


-Elaborer la Charte de décentralisation (projet de loi).


- Programme sur la régionalisation avancée.


- Charte de l'investissement.

 

- Mise en oeuvre de la stratégie de lutte contre la corruption.


- Etude et rapport sur le régime des retraites suite à l'entrée en vigueur de la réforme.


- Lancement de la 3e phase de l'INDH.


- Poursuite de la réforme de la justice.


- Création de postes budgétaires pour l'éducation nationale/


- Gouvernance du régime médical Ramed.


- Opérationnalité de l'entreprise publique en charge des Centres régionaux d'investissement (CRI).